Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 24 janvier 2015
23 min

L'amour Sorcier, le micro à l'opéra et l'actu Dingo

Une histoire d'amour, celle de Candella et Carmelo, deux question de Malo et l'actu Dingo.

L’histoire

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique l’Histoire de l’Amour sorcier de Manuel de Falla
Manuel de Falla est né dans le sud de l’Espagne, à Cadix en Andalousie, le Pays du Flamenco.
On retrouve le Flamenco et de nombreuses musiques et danses traditionnelles espagnoles dans les œuvres de Manuel de Falla. Mais il est aussi influencé par la musique française car il a séjourné en France où il se lie d’amitié avec des compositeurs français : Paul Dukas, Claude Debussy Maurice Ravel. De retour en Espagne, il débute la composition de la première version de L’amour sorcier en 1915.
A la base LAmour sorcier est une sorte de ballet, une «gitanerie », composé pour un petit orchestre et une cantaora, une chanteuse de Flamenco. Cette version n’a pas eu le succès escompté. L’année d’après en 1916, il reprend ses partitions, réécrit de nombreux passages, cette fois-ci pour un grand orchestre et une chanteuse lyrique. C’est cette version qui est encore aujourd’hui donné partout dans le monde.
Tout est dans le titre ! C’est une histoire d’amour et une histoire de sorcier, de fantômes, d’envoutement.

Amour Sorcier De Falla
Amour Sorcier De Falla

Nous sommes en Andalousie, les Gitans sont réunis dans une caverne. Autour du feu, les femmes tirent les cartes et lisent l’avenir. Ce n’est pas joyeux pour la jeune gitane Candela. D’après les cartes sont nouvel amoureux Carmelo en aime une autre. Elle chante alors son amour douloureux :
« Hélas! Je ne sais pas ce que j'éprouve ni ce qui m'arrive quand ce maudit gitan n'est pas là.
Hélas! Tu brûles petite lampe… Plus ardents sont les feux de l’enfer qui font bouillir tout mon sang de jalousie. »
Candella ne peut pas rester comme ça sans rien faire. Après avoir jeté quelques herbes et quelques poudres dans le feu, elle entreprend une terrible danse.
Elle danse pour conjurer le sort, elle danse parce qu’elle est en colère, elle danse parce qu’elle amoureuse.
Candella a entendu parler d’une sorcière qui pourrait lui ramener son amour perdu, là haut sur la Montagne, elle décide de s’y rendre.
Là-bas, au milieu des grimoires et des fioles de potions magiques, un effrayant feu follet, se met à danser puis à tourbillonner dans les airs, c’est l’esprit jaloux du Gitan. Candella a peur elle tente le tout pour le tout pour chasser ce mauvais esprit, elle lui chante la « Chanson du Feu follet »
« Ah tel un feu follet tel est l’amour, il te suit quand tu le fuis, tu l’appelles et il part en courant, tel est un feu follet, tel est l’amour… »
Maintenant qu’il est parti, Candella peut préparer les potions pour reconquérir le cœur de son amoureux. Quelques gouttes de cette fiole, quelques branches de cette herbe, on mélange…

Amour Sorcier De Falla
Amour Sorcier De Falla

Voici son amoureux qui apparaît. Se faisant passer pour la sorcière, Candella va lui donner une petite leçon
« Je suis la voix de ton destin, je suis le feu qui te consume, je suis l’air que tu soupires, je suis la mer où tu t’abimes… »
Effrayé, touché, amoureux, tout à la fois, le Gitan demande pardon à Candella.
Les cloches retentissent et tout est bien, qui fini bien
Candella chante : « Voilà que le jour se lève, Chantez les cloches, chantez, voilà ma gloire retrouvée »


Robot Dingo

2 questions de Malo, est-ce que les chanteurs et les chanteuses d’opéra utilisent des microphones et comment fonctionne un micro.

Opéra
Opéra

Logiquement les chanteurs ou les chanteuses d’opéra n’utilisent pas de microphone ou seulement quand ils sont dans des salles qui ne sont pas prévus pour eux ou en plein air. Quand on donne un opéra au Stade de France, là oui, il faut prévoir des micros.
Dans une très grande salle comme celle de l’Opéra Bastille il n’y a pas de micros.
Cela dépend de plusieurs facteurs : La voix, la puissance, la projection. Une voix d’opéra n’est pas une voix naturelle, il faut la travailler énormément et la muscler comme un sportif. Au delà de la justesse, de l’interprétation, du souffle, dans son apprentissage du chant lyrique, l’élève va apprendre à utiliser ses résonateurs naturels, ses micros naturels en quelque sorte.
Nous avons des micros en nous.
Entre les cordes vocales qui produisent une vibration, donc un son et nos lèvres par lesquels ce son va sortir à l’air libre, le son va traverser tout un complexe de cavités, de muqueuses et de muscles. Le chanteur va apprendre à utiliser ses résonateurs, ses micros naturels qui sont dans sa bouche pour amplifier le chant qu’il crée avec ses cordes vocales. Par exemple, le chanteur ou la chanteuse lyrique va soulever le voile du palais, c’est une membrane faite de muscles dans la continuité de notre palais, la au dessus de notre langue. En soulevant, ce voile du palais fait de la place dans la bouche pour que celle-ci fonctionne comme une caisse de résonnance et amplifie donc le son.
La bouche est comme le corps creux d’une guitare ou d’un violon dans lequel le son des cordes est amplifié.
On sait maintenant que quasiment tout le corps d’un chanteur vibre lorsqu’il chante, sa poitrine, son bassin, sa tête, son dos. Mais pour que les chanteurs n’utilisent pas de micros dans des salles immenses comme à l’Opéra Bastille, il faut aussi que l’acoustique de la salle soit adaptée.
L’acoustique, c’est la science du son. Lorsque l’on construit une salle de concert ou d’opéra, l’architecte et les acousticiens, ceux qui s’occupent du son, vont chercher à capter le son des instruments et des chanteurs, pour le transmettre directement dans les oreilles des auditeurs, même dans celle de celui qui est au tout dernier rang. Pour ça ils utilisent des matériaux qui vont refléter ou conduire le son comme le bois par exemple. Ce sont des sortes de micros naturels en somme.

Micro
Micro

Le micro, qu’utilise un chanteur de variété par exemple, comment ça fonctionne ?
Lorsque nous parlons nous créons des ondes, des vibrations. Nos cordes vibres, crées donc des ondes, amplifiées dans toute notre bouche et les paroles sortent à l’air libre sous forme de vibration, sous forme d’ondes. Si on place un micro devant notre bouche, il y a une petite membrane à l’intérieur qui va se mettre à vibrer et qui capte donc les ondes que provoquent les sons de nos paroles. Cette membrane donne l’information au système du micro qui va convertir nos ondes, nos sons, nos paroles, en des signaux électriques. Ces signaux sont transmis vers un amplificateur qui va prendre les signaux électriques, les amplifier donc les traduire pour ensuite les restituer à travers les hauts parleurs.


Actu Dingo

Gennevilliers, 2e édition du « Festival jeune et très jeune public »
Gennevilliers, 2e édition du « Festival jeune et très jeune public »

Festival
Gennevilliers, 2e édition du « Festival jeune et très jeune public », du 4 au 11 février. 27 spectacles, 65 représentations, 14 lieux, des rencontres, des ateliers pour initier les plus jeunes à l’art et à la culture comme un concert déambulatoire pour les bébés d’Agnès chaumier ou un poème visuel et sonore, L’avoir de la compagnie Acta à partir de 18 mois. Pour toute la famille, le Cirque National de Chine propose un spectacle autour d’Alice au Pays des merveilles intitulé Alice in China, le samedi 7 février.
spectacles.enfancemusique.asso.fr/festival 2015
ou sur la page Facebook au nom du festival Festival jeune et très jeune public.


Rouen, au Théâtre des Arts, samedi 7 février
Rouen, au Théâtre des Arts, samedi 7 février

Concert
Rouen, au Théâtre des Arts, samedi 7 février à écouter en famille, Le Boléro de Ravel. Le 5 février un spectacle autour de Mozart mise en scène par Daniel Mayar et Amanda Pinto da Silva. Sur scène l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute Normandie et des enfants de l’association La Source, une association qui éveille et initie les enfants à l’art.
La semaine prochaine jeudi et vendredi, c’est le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovsky que vous pourrez découvrir sur la scène du Théâtre des Arts de Rouen.


Théâtre Jean Dasté de Saint Etienne
Théâtre Jean Dasté de Saint Etienne

Spectacle
Vous connaissez Peter Pan, mais peut-être ne l’avez-vous jamais vu sur une scène ! Le metteur en scène Christian Duchange a adapté cette histoire, ce qu’il en dit : « Jamais ! Ne dites Jamais jamais quand vous serez à Neverland, le Pays imaginaire. Là-bas nous attendent Peter, Wendy et la Fée clochette. Mais attention, le capitaine crochet rôde. »
Peter Pan c’est au Théâtre Jean Dasté de Saint Etienne du 28 au 30 janvier, un spectacle accessible dès 8 ans.


Les fêtes Vénitiennes de Campra
Les fêtes Vénitiennes de Campra

Art Lyrique

Si vous habitez à Paris, que vous êtes enfants, jeunes ou moins jeunes, aller à l’Opéra Comique le 31 janvier à 14h30. Les chanteurs du célèbre ensemble et orchestre Les Arts florissants de William Christie proposent une initiation à l’art lyrique. En moins d’une heure, ils expliqueront une œuvre qui s’intitule Les fêtes Vénitiennes de Campra, ils vous en chanteront quelques passages dans les décors du spectacle qui sera donné du 26 janvier au 2 février à 20h à l’Opéra Comique à Paris. _____
En sup

La petit fille qui avait perdu son coeur
La petit fille qui avait perdu son coeur

Spectacle :
La petite fille qui avait perdu son cœur
Une petite fille toute grise que rien n’enthousiasme, n’attriste ou n’effraie. Sa vie, elle la trouve « bof, mouais, pff ». Un jour, elle s’écarte du chemin de l’école. C’est alors qu’elle fait la rencontre de personnages hauts en couleurs. Il y a, en vrac, une souris apeurée, un musicien en colère, un petit garçon malicieux, un chien plein de chagrin, et une grand-mère à ne rater sous aucun prétexte. A leur contact, la petite fille échange, partage, apprend. Ce chemin initiatique réveille en elle des émotions endormies et redonne à sa vie toutes ses couleurs.
Texte Anne Rehbinder
Mise en scène Antoine Colnot
Musique originale Olivier Slabiak (Les Yeux Noirs)
En tournée :
- St Donat (26): le 30 janvier 2015
- Colmar (68): les 8 et 9 février 2015
- Serris (77): le 12 avril 2015
- Avignon (84): juillet 2015

L'équipe de l'émission :