Journal de la Création
Magazine
Dimanche 4 avril 2021
6 min

Journal de la création du dimanche 04 avril 2021

Au programme cette semaine, des concerts à voir en ligne, l'inauguration de la plateforme Hémisphère Son, le rapport rédigé par le Syndicat de la Musique Contemporaine et enfin notre rubrique hebdomadaire "Pourquoi composez-vous?", en compagnie du compositeur français Yann Robin.

Journal de la création du dimanche 04 avril 2021
Barbara Hannigan / Yann Robin / Noriko Baba, © Marco Borggreve / Jean Radel / DR

Le Festival de Pâques d’Aix en Provence propose un concert en streaming de Barbara Hannigan qui chante et dirige un programme intitulé Du classique à l’électro. Le programme est très varié : il y aura notamment une version électro de Tristes Apprêts et une relecture de David Chalmin sur une mélodie de Chausson. La distribution réunit des solistes tels que Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou et Lucienne Renaudin Vary.  
Ce concert est à retrouver en ligne le lundi 5 avril à 20h30 sur le site du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence.

Le site internet Forum Opéra a révélé qu'un incendie s'est produit dans l’appartement de Philippe Boesmans à Bruxelles fin mars. Le grand compositeur belge est heureusement sain et sauf, même s’il a perdu dans les flammes son piano Bechstein et une grande partie de ses possessions.
Contrairement à ce qu’a annoncé le journal flamand Standaard, Boesmans n’a pas perdu la partition de son nouvel opéra, puisque son éditeur en avait une copie. On purge bébé, d’après Feydeau, sera bel et bien créé à l’Opéra de Lyon en 2022. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le 31 mars a été inaugurée la plateforme Hémisphère Son. Sa créatrice, Sandrine Despretz Maricot, a créé une revue musicale dédiée aux musiques expérimentales, écrites ou improvisées dans laquelle on trouvera des actualités, des interviews, des portraits sonores. Parmi l’équipe éditoriale : Guillaume Kosmicki, David Sanson, Suzanne Gervais et Michèle Tosi. Hémisphère Son passera également commande à des compositeurs. 

Parmi les streamings de la semaine, il y a tout le concert en ligne d’Une Odyssée de Benoît Menut sur le site de Musicatreize, mais également d’Au clair d’un croissant de Noriko Baba, la grande création du Festival Ensemble(s) en septembre dernier.
La réunion de cinq ensembles - 2e2m, Cairn, Court-circuit, Multilatérale, Sillages - pour la pièce de Noriko Baba est dirigée par Guillaume Bourgogne. Le concert est visible sur la chaîne Youtube du Festival Ensembles.

Enfin, l’Ensemble C Barré, met en ligne ce mardi 06 avril un programme de création comprenant quatre créations dirigées par Sébastien Boin, avec l’Ircam et le Gmem de Marseille. Parmi ces créations, une pièce de Mikel Urquiza, une pièce de Francisco Alvarado qui parle de robotique, une pièce de Giulia Lorusso qui imagine un environnement virtuel comme un jeu vidéo, et une dernière de Francesca Verunelli sur des sirènes silencieuses. 

Un rapport rédigé par le Syndicat de Musique Contemporaine vient de paraître et exprime les besoins des compositrices et compositeurs afin que les centres nationaux de création musicale puissent pleinement jouer leur rôle de points nodaux de la création musicale sur le territoire. Le communiqué de presse du syndicat, présidé par Pierre Joslowski, prône un développement des résidences de compositeurs et compositrices, mais également un soutien accru aux festivals des Centre Nationaux de Création musicale, qui sont des temps forts de la saison musicale. 

Pourquoi composez-vous Yann Robin ?

Cette semaine nous posons la question au compositeur français Yann Robin. Yann Robin débute ses études musicales à Aix-en-Provence et entre par la suite dans la classe de jazz du CNR de Marseille. Il intègre parallèlement la classe de composition de Georges Bœuf. Au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris il obtient ses prix de composition dans la classe de Frédéric Durieux et d’analyse dans celle de Michaël Levinas. En 2005, il fonde avec d’autres compositeurs l’Ensemble Multilatérale et en devient le directeur artistique. De 2009 à 2010, il est pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Villa Médicis où il initie un nouveau festival de musique contemporaine, le Festival Controtempo dont il assure toujours la programmation.

Petit détour par Berlin avec le Festival Maerz Musik qui s’est déroulé en ligne et qui a présenté notamment La Trilogie de la mort d’Eliane Radigue mixée par François Bonnet mais aussi un marathon de l'ensemble Bang on a can, groupe new-yorkais fondé en 1987 par trois compositeurs : David Lang, Julia Wolfe et Michael Gordon.
Ces marathons représentent quatre ou cinq heures de musique qui mélangent les esthétiques et les formes. Le Festival Maerz Musik a mis en ligne le concert, complété par des interviews.

L'équipe de l'émission :