Vendredi 1 août 2014
59 min

La dernière fête

Yvan Amar revient ce soir sur les mémoires de Gil Scott-Heron, "La dernière fête", publié il y a quelques mois aux Editions de l'Olivier

« Je voulais amener les gens qui m’écoutaient à comprendre qu’ils n’étaient pas seuls et qu’il était possible de changer les choses. »

De Jackson, Tennessee, au Madison Square Garden de New York où il chanta le morceau légendaire « The Revolution Will Not Be Televised », Gil Scott-Heron, musicien et écrivain noir américain, a toujours été un homme de combats. Il se confie pour la première fois dans ces mémoires aussi émouvants que drôles, rythmés par son phrasé vif et imagé qui inspira des générations d’artistes.

Disparu en 2011, Gil Scott-Heron a laissé derrière lui, en un ultime opus littéraire, ces fragments d'une vie d'artiste et de citoyen engagé. Et il nous livre, à sa manière, une contre-histoire de la société américaine des années 1960 à 1990.

«Oeuvre d'un véritable écrivain et magicien des mots, La Dernière Fête est aussi passionnant et indispensable que les Chroniques de Bob Dylan. »
The New York Times

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :