J'écris pour l'avenir (Beethoven par Michaël Levinas)
Programmation musicale
Samedi 1 août 2020
1h

J'écris pour l'avenir, Beethoven par Michaël Levinas 1/4

Beethoven a inspiré et inspire toujours la vie de pianiste, de compositeur et de pédagogue de Michaël Lévinas. Celui-ci décrypte cette proximité dans une série dont le premier volet s'intitule : "Qu'est-ce que l'idée musicale beethovénienne. Bouleversement-révélation-l'esprit d'Arcole".

J'écris pour l'avenir, Beethoven par Michaël Levinas 1/4
Ludwig van Beethoven, portrait de jeunesse, illustration du 19ème S. ©Gettyimages. Michaël Lévinas ©C. Daguet/éd. Henry Lemoine , © Getty

Longtemps Michaël Lévinas s'est réveillé avec la Musique de Beethoven. C'était dans la première enfance et ce fut déterminant dans son histoire musicale.

Bouleversements, révélations sont des moments décisifs dans le processus créateur de Beethoven. Ils sont bien souvent la "raison d'être de l'oeuvre", par delà l'intelligence et la force d'abstraction de l'écriture et des formes beethovéniennes, on pourrait considérer que ces "raisons d'être de l'oeuvre" en seraient les "idées musicales" et parfois la vraie thématique beethovénienne.

Bouleversements, révélations ! Il y a eu souvent dans le processus créateur beethovénien un face à face avec une impasse musicale, puis une trouvaille visionnaire, un retournement de situation, qui créait un nouvel espace et une mutation révolutionnaire et avant-gardiste du langage musical.
Le côté visionnaire de Beethoven a toujours évoqué à Michaël Levinas, Bonaparte vainqueur au pont d'Arcole.

La consultation de certains manuscrits montre souvent des ratures et une notation accidentée à certains instants névralgiques de l'oeuvre. Il va sans dire que ces percées du système et du langage musical ont des conséquences déterminantes dans l'interprétation, qui se doit alors de ne pas ramener l'énergie presque insolente de la découverte et de la percée du système aux symétries apparentes du classicisme.

Mutation révolutionnaire et avant-gardiste du langage musical... C'est ce que Michaël Levinas tente de nous faire entendre dans cette émission.

Prise de son : Michel Gacic

programmation musicale et discographique :

Beethoven : Sonate op 2 n°1
Michaël Lévinas (piano)
Coffret de l'intégrale des 32 sonates
Universal Music UM Musidisc 448759 

Beethoven : Sonate op 2 n°3  en ut M
Wilhelm Kempff (piano)  
Deutsche Grammophon DGG 4837431

Beethoven : Coriolan, en ut m op 62. Ouverture
Orchestre Philharmonique de Vienne
Claudio Abbado (direction)
Deutsche Grammophon DGG 4297642

Beethoven : Sonate n°16 en sol M op 31 n°1
Wilhelm Kempff (piano)
Deutsche Grammophon DGG 4312022

Beethoven : Symphonie n°3 en mi b M op 55, "Héroïque"
Orchestre du Théatre de la Scala de Milan
Victor de Sabata (direction)
Arkadia HP 6042

L'équipe de l'émission :