Horizons chimériques
Programmation musicale
Lundi 24 février 2014
52 min

Matthias Weckman, 340 ans après

1663 : la peste à Hambourg. Le chaos et la désolation sinistre. Matthias Weckman, fils de pasteur est persuadé que la peste allait le rattraper ; il composa un motet « In te domine speravi »... qui ne fut joué que 10 ans plus tard, après son décès, jeune encore, à 48 ans, le 24 février 1674. Le motet est perdu… Ce n’est heureusement pas le cas de ses partitions pour clavier, ni de ses cantates, musiques de l’intime, d’une incroyable profondeur.

INDICATIF – Benjamin BRITTEN :
Sea Interlude n°1 (Peter Grimes)
(Orchestre Symphonique de Londres–André Prévin, en 1976 – EMI)

Matthias WECKMAN :
Cantate « Der Tod ist verschlungen »
Johanna Koslowsky, Hans Jörg Mammel et Wolf Matthias Friedrich – Cantus Cölln – Konrad Jünghänel, direction, enregistré en 2008 – Harmonia Mundi 902 034

Matthias WECKMAN :
Préambule du premier ton à 5
Maude Graton, orgue, enregistré en 2012 – Mirare 204

Matthias WECKMAN :
Toccata en ré mineur
Gustav Leonhardt, clavecin, enregistré en 1996 – Sony 88697318972

Matthias WECKMAN :
Toccata IV en la mineur
Andreas Staier, clavecin Anthony Sidey d’après Hass, enregistré en 2005 – Harmonia Mundi 901 898

Matthias WECKMAN :
Canzon pour violon cornet, trombone et b.c.
Concerto Palatino – Cantus Cölln – Konrad Jünghänel, direction, enregistré en 2008 – Harmonia Mundi 902 034

Matthias WECKMAN :
Sonate à 4
La Fenice – Jean Tubéry, enregistré en 2009 – Alpha 179

Matthias WECKMAN :
Cantate « Weine nicht »
James Bowman, contre-ténor – Ricercar Consort, enregistré en 1992 – Ricercar 216

Matthias WECKMAN :
Cantate « Gegrüsset seist du, Holdselige »
Greta de Reyghere, Marie – Ian Honeyman, l’Ange – Ricercar Consort, enregistré en 1992 – Ricercar 216

Matthias WECKMAN :
Cantate « Wie liegt die Stadt so wüste »
Eugénie Warnier et Benoît Arnould – Ensemble Les Cyclopes – Bibiane Lapointe, clavecin et direction – Thierry Maeder, orgue et direction, enregistré en 2010 – ZZT 10502


Eglise St Jacques de Hambourg Gravure sur cuivre de Hieronymus von Hensbergen, 1675.
Weckmann est inhumé sous l'orgue de la Jakobikirche

Eglise ST Jacques de Hambourg
Eglise ST Jacques de Hambourg
L'équipe de l'émission :
Mots clés :