Horizons chimériques
Programmation musicale
Jeudi 6 février 2014
53 min

Franz Berwald en suédois romantique

« Berwaldhallen » Sait-on que la plus grande et très belle salle de concert de Stockholm a été baptisée du nom du compositeur suédois le plus connu… des suédois.

Car Berwald reste un quasi inconnu ailleurs. Quatre symphonies, des concertos ; quelques quatuors et autres musiques de chambre ; deux opéras dont un resté cent ans dans les cartons… Romantiques, ses partitions sonnent parfois comme du Mendelssohn – mais c’est du Berwald !

Programmation musicale :

Franz BERWALD :
« Symphonie sérieuse » n°1 en sol mineur (Strette – 1842)
Orchestre Symphonique de Göteborg – Neeme Järvi, direction, enregistré en 1985 – DG 415 502 2

Franz BERWALD :
« Symphonie sérieuse » n°1 en sol mineur (Final – 1842)
Orchestre Symphonique de Malmö – Sixten Ehrling, direction, enregistré en 1996 – Bis 795

Franz BERWALD :
Concerto pour violon op 2 en ut dièse mineur (Adagio et Final – 1820)
Tobias Ringborg, violon – Orchestre de Chambre de Suède – Niklas Willen, direction, enregistré en 1997 – Naxos 8 554287

Franz BERWALD :
« Symphonie singulière » n°3 en ut majeur (Final – 1845)
Orchestre Philharmonique de Berlin – Igor Markevitch, direction, enregistré en 1955 – DG 457 705 2

Franz BERWALD :
Quatuor n°3 en mi bémol majeur (Troiième mouvement – 1849)
Quatuor Yggdrasil, enregistré en 1996 – Bis 759

Franz BERWALD :
Quintette n°1 en ut mineur (Premier mouvement – 1853)
Eduard Mrazek, piano – Quatuor Philharmonique de Vienne, enregistré en 1973 – Big Ben 872 004

Franz BERWALD :
Le jeu des elfes (1841)
Orchestre Philharmonique Royal – Ulf Björlin, direction, enregistré en 1976 – EMI 5 65303 2

Franz BERWALD :
« Symphonie naïve » n°4 en mi bémol majeur (Final – 1845)
Orchestre Symphonique de Göteborg – Neeme Järvi, direction, enregistré en 1985 – DG 415 502 2

L'équipe de l'émission :
Mots clés :