Histoires de Musique
Programmation musicale
Dimanche 9 mai 2021
10 min

Visconti, la caméra et le pinceau…

Tout au long de sa carrière, le réalisateur Luchino Visconti entretient un dialogue avec la peinture. De Mort à Venise, au Guépard, à Ludwig ou le Crépuscule des dieux ou encore dans ses mises en scène des opéras Tosca, Traviata ou la Vestale.

Visconti, la caméra et le pinceau…
Claudia Cardinale dans "Sandra"; Alain Delon et Annie Girardot dans "Rocco et ses frères", © Getty

Ce dialogue devient chez lui un véritable parti pris stylistique. On ne peut donc comprendre pleinement le cinéma de Luchino Visconti que si l’on tisse avec lui des liens avec l’art pictural.

Nourri de sa grande culture, Visconti fait ainsi travailler la peinture dans sa mise en scène. Il se réapproprie les questions esthétiques issues de la représentation picturale.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Et contrairement à la crainte manifestée par le cinéaste Tarkovski, la peinture n’annule pas mais active l’autonomie créatrice de Visconti. En travaillant le cadre et l’espace, la lumière et surtout la temporalité, Visconti rapproche les deux arts visuels. En établissant une filiation entre l’esthétique de la peinture et celle du cinéma, le réalisateur montre que le septième art rencontre des problèmes que la peinture doit aussi traiter.

Programme musical 

César Franck  Prélude, choral et Fugue en si min M 21 : Prélude
Arthur Rubinstein, piano
INTENSE MEDIA 

Wolfgang Amadeus Mozart
Sinfonia concertante en Mi bémol Maj K 364 : Andante
Giuliano Carmignola, violon
Danusha Waskiewicz, alto
Orchestre Mozart
Claudio Abbado, direction
ARCHIV PRODUCTION

Alain Delon et Annie Girardot en tournage. Luchino Visconti les observe
Alain Delon et Annie Girardot en tournage. Luchino Visconti les observe, © Getty

Giuseppe Verdi
Le trouvère : Di quella pira (Acte III) Air de Manrico
Luciano Pavarotti, ténor
National Philharmonic Orchestra
Richard Bonynge, direction
DECCA 

Nino Rota
Le Guépard – Angelica e Tancredi
Orchestre de l’Académie Sainte Cécile de Rome
Franco Ferrara, direction
CAM 

Wolfgang Amadeus Mozart
Vorrei spiegarvi oh dio - K 418
Diana Damrau, soprano
Susanne Regel, hautbois
Le Cercle de l’Harmonie
Jérémie Rhorer, direction
VIRGIN CLASSICS

Gustav Mahler
Mort à Venise – Symphonie n°5 en ut # min : Adagietto
Orchestre de l’Académie Sainte Cécile de Rome
Franco Mannino, direction
BOF Mort à Venise
VARESE SARABANDE 

Anton Bruckner
Symphonie n°7 en Mi Maj. WAB 107 - Scherzo
Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise
Mariss Jansons, direction
BR KLASSIK 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Anton Bruckner
Symphonie n°7 en Mi Maj. WAB 107 - Adagio
Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise
Mariss Jansons, direction
BR KLASSIK 

Richard Wagner
Tannhaüser  - O du mein holder Abendstern 
Orchestre de l’Académie Sainte Cécile de Rome
Franco Mannino, direction
BOF Ludwig
DRG MOVIES

L'équipe de l'émission :