Histoires de Musique
Programmation musicale
Dimanche 12 mai 2019
9 min

Les Voix de Jeanne d’Arc

« Puis vint cette voix, Environ l’heure de midi, Au temps de l’été, Dans le jardin de mon père. » Un quatrain qui vient du fond du cœur, mais qui est le résultat de toute une vie. » François Cheng, de l’Académie française.

Les Voix de Jeanne d’Arc
Portrait de Jeanne dArc et Jeanne d'Arc entre dans Orléans, © Dante Gabriel Rossetti

Une émission en partenariat avec J'aime la Musique

J'aime la musique
J'aime la musique

Depuis 1338, la France est en Guerre contre l’Angleterre durant ce que l’on appelle, la guerre de Cent Ans. Elle dure en fait 115 ans. De 1338 à 1453. Profitant de la folie du roi Charles VI et des querelles entre membres de son conseil, le roi d’Angleterre Henri V débarque sur le continent avec son armée. Depuis le Traité de Troyes de 1420, la dynastie anglaise est assurée de régner en France. Charles VI, devenu fou, a déshérité son fils le futur Charles VII. Au profit de sa fille Catherine de France, donnée en mariage au Roi d’Angleterre, Henry V. Après la mort des deux souverains, tout l’ouest de la France, y compris Paris, se rallie à Henri VI. L’enfant Roi installé par les Anglais sur le trône de France. Le Dauphin Charles, fils du malheureux Charles VI, doute de sa propre légitimité. Il est aussi tenaillé par le remords d’avoir fait assassiner dix ans plus tôt son cousin le duc de Bourgogne, Jean sans Peur. De nature dépressive, il est sur le point de renoncer à ses droits sur le royaume… Les troupes anglaises et leurs alliés bourguignons d’un côté, les mercenaires écossais et gascons de l’autre dominent le pays. Dans son désespoir, le peuple des campagnes appelle de ses vœux un miracle. C’est alors que sort de l’anonymat une jeune fille qui se dit destinée à chasser les Anglais du Royaume.

Jeanne d’Arc au service de la France

Jeanne d’Arc est née en 1412, à Domrémy, aux marches de la Lorraine. D’une famille de paysans nommée « Darc ». Jeanne est une fillette pieuse, gaie, rien ne la distingue de ses compagnes de jeu. Il n’y a rien à chercher d’extraordinaire dans l’enfance de Jeanne. Mais en reprenant les récits de témoins, on constate qu’elle est animée d’une volonté farouche, d’une énergie peu commune, pleine d’esprit  et de bon sens. Dès l’âge de treize ans et jusqu’à sa mort à 19 ans,  Jeanne est guidée par des voix.  Elles déterminent alors sa vie. Ce sont les voix de l’archange saint Michel, de sainte Marguerite et  sainte Catherine.  Ces voix, qui ne cesseront plus, lui annoncent qu’elle a été choisie par Dieu pour sauver le royaume, venir secourir le roi. Telle est sa mission.

Très vite l’action de Jeanne se révèle puissamment  efficace.   Son armée réunie, elle part pour Orléans. La place est défendue par le capitaine Dunois, surnommé le bâtard d’Orléans car il est le demi-frère du duc Charles emprisonné en Angleterre. Jeanne impose le respect  et parvient non sans mal, à prendre le commandement. En dix jours elle abat les positions anglaises. Le chef de la compagnie anglaise meurt au cours de l’affrontement de la Journée des Tourelles. Une victoire qui entraîne la levée du siège. Le 8 mai 1429, Orléans est sauvé ! C’est un miracle. Cette revanche tant attendue ouvre la route de Reims pour sacrer le futur Roi Charles VII.

Mais il faut encore affronter les troupes anglaises et bourguignonnes qui encerclent la ville. La bataille s’engage, la charge française est irrésistible, les Anglais laissent 2000 morts et leur chef prisonnier. Pour ouvrir la route jusqu’à Reims, les français libèrent Auxerre, Troyes et Chalons. Le Dauphin peut enfin faire son entrée dans la cathédrale de Reims pour y recevoir le Saint Chrême. Jeanne est à ses côtés. Elle porte son étendard.

Abandonnée de tous

Mais le Roi Charles VII traite peu à peu la jeune pucelle avec dédain et jalousie. Il abandonne Jeanne au duc de Bourgogne qui aux côtés des Anglais, souhaite reprendre les villes passées au roi. Le 24 mai 1430, alors qu’elle tente de défendre Compiègne assiégée, Jeanne est jetée hors de son cheval et capturée par le seigneur bourguignon, Jean de Luxembourg. N’ayant que faire de la Pucelle d’Orléans, il la vend aux anglais pour dix mille livres. Le Roi Charles VII ne fait rien pour sauver Jeanne. Henri VI remet alors la jeune fille aux mains de la Juridiction ecclésiastique.

Aux préliminaires du procès, il n’y a rien pour l’accuser. Elle parvient à tenir tête à ses juges. Des théologiens se chargent de l‘interrogatoire. A la question pourquoi elle porte des vêtements d‘homme, elle répond que c’est plus pratique pour le voyage et le combat. Elle refuse de porter des habits féminins. Mais se travestir est un crime aux yeux de l’Inquisition. Le véritable procès peut dès lors  commencer. Il dure trois mois. Le 30 mai 1431 après un réquisitoire d’une rare violence, Jeanne d’Arc est condamnée au bûcher. 

Sur la place de Rouen, on écarte la foule, Jeanne réclame un crucifix. Bientôt les flammes l’atteignent.  Trois fois elle invoque le nom de Jésus ! La foule s’émeut, les soldats sont en larmes : « Nous sommes tous perdus. Nous avons brulés une sainte ! » s’exclament –ils.

Jeanne d’Arc le symbole de la nation

Ignorée des Humanistes au XVIè siècle, Jeanne d’Arc devient la patronne des extrémistes au cours des guerres des religions. Les grands philosophes français du XVIIIè siècle comme Voltaire et Beaumarchais,  la ridiculisent. Voltaire n’hésite d’ailleurs pas  à considérer Jeanne comme une idiote dont le sort funeste est le résultat de la cruauté et de la lâcheté de l’Eglise. Elle devient une héroïne  romantique célébrée par l’historien Jules Michelet. Après la guerre de 1870 Jeanne d’Arc incarne l’espoir de revanche des Français. Elle fait l’objet d’un culte au XXè siècle, est béatifiée en 1909 puis canonisée par Benoit XV en 1920. Symbole de la patrie, de la résistance nationale face à l’ennemi, Jeanne devient « la première incarnation du Peuple ayant conscience de lui-même en tant que nation ». Les artistes français ou étrangers, peintres, musiciens, écrivains, cinéastes, Tous honorent la figure de Jeanne. Lamartine, Alexandre Dumas, Paul Claudel, André Malraux, les écrits se comptent par milliers. Les opéras de Verdi et Honneger  ont donné eux aussi leurs voix à Jeanne d’Arc.

Programmation musicale

Eric Serra
Answer me
Virgin 8485122

Jordi Savall
Les Voix
Alia Vox AVSA 9891 A+B

Gioacchino Rossini
Giovanna d’Arco : O mia madre
Forlane 19807

Forest
Gaude Martyr : Collaudemus Venerantes
Hyperion CDA68170

Jordi Savall
Le Départ
Alia Vox AVSA 9891 A+B

Jordy Savall
Ballade de la Pucelle
Alia Vox AVSA 9891 A+B

Jordy Savall
La délivrance d’Orléans
Alia Vox AVSA 9891 A+B

Jordy Savall
Marche royale pour la fin du sacre
Alia Vox AVSA 9891 A+B

Arthur Honegger
Jeanne au Bûcher : Ténèbres Ténèbres
DGG 002894836547

Anonyme
Planctus Jehanne

Charles Gounod
La Prière de Jeanne d’Arc
Ligia Digital 0202011-93

L'équipe de l'émission :