Histoires de Musique
Programmation musicale
Dimanche 16 juin 2019
9 min

Gandhi, l’homme de la résistance pacifique

Bien avant de s’engager dans sa résistance pacifique, Gandhi a lu Tolstoï. Dans sa Lettre à un Hindou, l’écrivain octogénaire défend la non-violence. « Il n’y a qu’une solution, dit-il, celle de la reconnaissance de la loi d’amour et du refus de toute violence. »

Gandhi, l’homme de la résistance pacifique
Gandhi à son cabinet davocat en 1902 et Gandhi habillé en cooli

Une émission en partenariat avec J'aime la Musique

J'aime la musique
J'aime la musique

Mohandas Karamchand Gandhi est né le 2 octobre 1869 à Porbander, capitale politique  du petit état princier du Gujarat. Sa famille appartient   à la caste des Vaishya. Caste de marchands et de négociants.
Son père, comme le fut son grand-père, est Diwan. Premier ministre de ce petit état qui n’est pas directement colonisé par les britanniques. Le jeune Gandhi est donc issu de l’élite indienne. A 19 ans, il décide de partir étudier en Grande Bretagne.

La première prise de conscience

L’expérience universitaire de Gandhi à Londres dure un peu plus de deux ans. C’est curieusement dans la capitale de l’Empire britannique qu’il découvre l’Inde. Il lit pour la première fois le Bhagavad-Gita, le texte fondamental de l’hindouisme. Il découvre aussi la vie de Boudha, Jésus, Mahomet et fait la connaissance des théosophes anglais. Peu à peu le jeune Gandhi se rend compte que le dominateur n’est pas si terrible que cela. L’Anglais est un personnage plutôt sympathique, qui a ses timidités et ses craintes. Il s’imprègne alors de son sens de la loi, de son rationalisme. Gandhi découvre son indianité et devient aussi un véritable gentleman britannique.

Son diplôme d’avocat en poche, Gandhi rentre en Inde. Mais sa vie professionnelle s’enlise. Alors il accepte la proposition d’une entreprise indienne de se rendre en Afrique du Sud pour y défendre ses intérêts. Gandhi débarque à Johannesburg en 1893.

Gandhi voyage seul, comme quelqu’un qui a réussi. Il est originaire d’une bonne famille, il maîtrise bien l’anglais, il est avocat. Il peut donc se permettre de voyager en première classe. Mais un passager blanc choqué de sa présence appelle un policeman pour le faire sortir du train. Gandhi montre qu’il a bien son billet de première classe. Explique qu’il se rend à Prétoria en qualité d’avocat pour le compte d’une société indienne d’import-export. Mais on l’insulte. Il n’y a pas d’avocat de couleur en Afrique du sud lui dit –on. Gandhi justifie sa qualité d’avocat au Barreau de Londres, inscrit à la cour de Londres. Mais rien n’y fait. Il est jeté hors du train avec toutes ses affaires. Gandhi est très choqué. Il croit à l’égalité entre tous les hommes. Pour lui, tout homme à une âme et toutes les âmes ont la même valeur. Que vous soyez bruns, noirs, blonds ou jaune. Il ne pouvait comprendre qu’un être humain  puisse traiter un autre humain de cette façon. Cet incident ébranle Gandhi  au plus profond de son âme.

Gandhi pour l’égalité et la justice

C’est alors qu’il décide de relever le défi et de lutter pour l’égalité et la Justice. Gandhi s’installe en Afrique du Sud. Et y reste vingt et un an. C’est là qu’il devient un militant. Et décide de s’engager pour sensibiliser l’opinion publique à la situation des Indiens au Natal. Province de l’Afrique du sud où la communauté de commerçants  indiens est installée depuis plusieurs siècles. 

C’est donc en Afrique du sud qu’il est confronté pour la première fois au racisme et à une relation directe de domination en situation coloniale.

Gandhi s’embarque dans une véritable aventure politique qui sera son école de préparation à la lutte mondiale. C’est en Afrique du Sud que Gandhi devient le grand militant  que l’on connaît tous. 

En 1906, la révolte des Zoulous contre les britanniques joue alors un rôle central dans sa vie et son engagement. C’est l’expérience la plus marquante à laquelle Gandhi et ses compatriotes sont confrontés. Suite à l’augmentation de l’impôt colonial, le chef Bambhata conduit la révolte. Gandhi, engagé auprès des colonisateurs,  est ambulancier et brancardier supposé ramasser les blessés. Un fort sentiment religieux  s’installe en lui et il devient rapidement un symbole de paix pour tous les Indiens d’Afrique du Sud, mais également pour tous les Noirs. Profond pacifiste, Gandhi décide de mettre en place un mouvement de résistance à l’oppression par le biais de la désobéissance civile de masse, fondé sur l’ahimsa, le principe de totale non-violence.

Gandhi un héros mondial

C’est le grand retour en Inde. Nous sommes en 1914. Gandhi n’est pas encore nationaliste mais il revient toutefois totalement transformé par cette longue expérience sud-africaine. Tout d’abord physiquement puisqu’il revient habillé en cooli. Il  veut être un cooli parmi les cooli. Il s’engage alors dans une lutte inflexible, mais non violente contre le colon britannique. En octobre 1920, le principe d’indépendance est adopté.  Mais les britanniques refusent toujours d’accorder une réelle autonomie à l‘Inde. Le pays tout entier bouge et la tension ne cesse de monter. Le 12 mars 1930, le Mahatma entreprend alors son action la plus célèbre : la marche du sel. Pendant 24 jours et sur 350 km, le cortège ne cesse de gonfler. Arrivé à son but Gandhi ramasse  une poignée de sel  et annonce qu’il commence la désobéissance civile.

La désobéissance civile non violente ou Satyagraha, devient un modèle pour l’humanité. Martin Luther King et Nelson Mandela l’ont compris en leur temps.

Programmation musicale

Gandhi
Un père sans successeur
Radio Suisse Romande RSR 6129

Ravi Shankar
End of the past
RCA BL 14 557

Ravi Shankar
Bands of the Rajs
RCA BL 14 557

Maurice Jarre
A Passage to India : Back to England
Capitol Classic CDP 7920592

Sur le parcours du « Toy tren » : Bruitage
Playa Sound PS 65992

Ravi Shankar
Raghupati raghava raja ram
RCA BL 14 557

Ravi Shankar
South Africa / The begining
RCA BL 14 557

Ravi Shankar
For all mankind
RCA BL 14 557

Ravi Shankar
Discovery of India
RCA BL 14 557

Ravi Shankar
Massacre of Amritsar
RCA BL  14 557

Ravi Shankar
Salt
RCA BL  14 557

Ravi Shankar
31st January 1948
RCA BL 14 557

L'équipe de l'émission :