Grand Large
Programmation musicale
Mercredi 28 juillet 2021
59 min

Méditerranée (8/10) : Années 40, Marseille terre d’asile, la Scala de Milan bombardée et reconstruite

La débâcle face aux Allemands en mai 1940 fait de Marseille un havre provisoire pour un grand nombre d'artistes. On y retrouve Zino Francescatti, Clara Haskil, Pablo Casals, Samson François...

Méditerranée (8/10) : Années 40, Marseille terre d’asile, la Scala de Milan bombardée et reconstruite
L'intérieur de la Scala, partiellement détruite en 1943 après des bombardements liés à la Seconde Guerre mondiale, © Getty / Keystone Features

Mai 1940. La cité phocéenne devient une terre d’asile pour de nombreux Français, un havre provisoire dans l’exode général qui suit la débâcle face aux troupes allemandes. Marseille représente l’ultime recours, le seul grand port français encore libre et qui offre des possibilités d’exil, notamment aux Etats-Unis. Des familles entières sont poussées sur les routes jusqu’aux portes de la Méditerranée. 

Beaucoup de citoyens repartent, trouvent un ancrage ailleurs, d’autres restent à Marseille, tuant le temps dans les cafés en attendant un bateau pour les Etats-Unis ou des conditions plus favorables pour rejoindre leurs proches.

Le pouls de la vie musicale, en 1940, bat surtout dans le château de Montredon, une propriété à proximité de la mer, isolé au fond d’un grand parc tranquille du quartier de la Pointe Rouge. C’est là que la comtesse Lily Pastré héberge en permanence une quarantaine de personnes, des intellectuels et des artistes en difficulté : on y croise Edith Piaf, Francis Poulenc, Darius et Madeleine Milhaud, Christian Bernard, Boris Kochno, ou Joséphine Baker…. des écrivains, des peintres et surtout des musiciens, pour beaucoup d’origine israélite. Lily Pastré adore la musique et dans son château, elle résonne en permanence. De nombreux musiciens juifs bénéficient de son aide et de sa protection. 

Plusieurs concerts à Montredon donnent à entendre les recherches musicales les plus contemporaines. La comtesse Pastré programme des œuvres de Arthur Honegger, Bohuslav Martinu, et Marcel Mihalovici.

Un tout jeune prodige du piano, du nom de Samson François, arrive à Marseille. En octobre 1942, il donne son premier concert public à Marseille, salle du Colisée.

A la fin de la guerre, le chef Arturo Toscanini est de retour dans une Scala de Milan reconstruite après le bombardement trois ans plus tôt. Il auditionne une jeune soprano : Renata Tebaldi. Elle a 24 ans. Elle est choisie comme soliste pour le grand concert de réouverture de la Scala de Milan, le 11 mai 1946.
Le concert est diffusé à la radio, et par haut-parleurs sur la place de la Cathédrale de Milan, pleine à craquer. 

Programmation musicale

Antonio Bazzini
La ronde des lutins op 25
Zino Francescatti (violon), Eliane Zurfluuh-Tenroc (piano)
Lys

Vicenzo Davico
Sonatina rustica pour violon et piano
Zino Francescatti (violon), Eliane Zurfluuh-Tenroc (piano)
Lys

Ernest Reyer
Salammbô : Ah qui me donnera comme à la colombe des ailes (Acte II)
Germaine Martinelli (soprano), Orchestre sous la direction d'Albert Wolff
Malibran Music

Ruggero Leoncavallo
Paillasse : non paillasse n'est plus (acte II)
Georges Thill (ténor), Orchestre sous la direction d'Eugène Bigot
EMI

Maurice Ravel
Kaddisch
Madeleine Grey (soprano), Maurice Ravel (piano)
Forlane

Vittorio Rieti
La danseuse aux lions
Daniel Blumenthal (piano)
René Gailly

Frédéric Chopin
Nocturne n°8 pour piano en Ré bémol Maj op 27 n°2
Youra Guller (piano)
Tahra

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto nº9 pour piano en Mi bémol Maj K 271 (Jeunehomme) : Andantino
Clara Haskil (piano), Orchestre du Festival de Prades, Pablo Casals (direction)
Tahra

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto nº9 pour piano en Mi bémol Maj K 271 (Jeunehomme) : Rondo presto
Clara Haskil (piano), Orchestre du Festival de Prades, Pablo Casals (direction)
Tahra

Ludwig van Beethoven
Sonate n°3 en La Maj op 69 : 2. scherzo (allegro molto)
Pablo Casals (violoncelle), Clara Haskil (piano)
EMI

Reynaldo Hahn - André Theuriet
Paysage
Ninon Vallin (soprano), orchestre sous la direction de Godfroy Andolfi
Pathé

Marcel Mahalovici
Ricercari op 46 : Lento sostenuto
Monique Haas (piano)
DGG

Serge Prokofiev
Toccata en ré min op 11
Samson François (piano)
EMI

Maurice Ravel
Gaspard de la nuit : Scarbo
Samson François (piano)
EMI

Claude Debussy
Estampes : la soirée dans grenade
Samson François (piano)
Pathé Marconi

Jacques Ibert
Suite élisabéthaine : Chanson des fées ; Nocturne      Daniela Kubricka (soprano), Orchestre symphonique de la Radio de Bratislava, Adriano (direction)
Naxos

Gioacchino Rossini
La pie voleuse : Ouverture
Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan, Arturo Toscanini (direction)
Arkadia

Gioacchino Rossini
Moïse en Egypte : Dal tuo stellato soglio (Acte III) Prière
Renata Tebaldi (soprano), Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan, Arturo Toscanini (direction)
Arkadia

Bibliographie

« Présence de Samson François », Collection Sud

« La vie intellectuelle et artistique à Marseille, à l’époque de Vichy et sous l’occupation 1940-1944 », Jean-Michel Guiraud, éditions Jeanne Laffitte

"Renata Tebaldi, la voix d'ange", Carlmaria Casanova, éditions Chiron

L'équipe de l'émission :