Lundi 20 juin 2016
1h

Téléportation, Monsieur Shauli Einav

Pour son 4ème album, le saxophoniste israélien Shauli Einav (ici en quartet avec Paul Lay, Florent Nisse et Gautier Garrigue) a collaboré avec le compositeur "classique" Asaf Matityahu, pour réaliser un commentaire autour des Visions Fugitives de Serge Prokofiev. Un album riche, à thésauriser. Par Olivier Le Borgne [Rediffusion]

Programmation musicale :

1
1

Shauli Einav Quartet :
Shauli Einav – saxophones ténor et soprano
Paul Lay – piano et Fender Rhodes (sur «
Beam Me Up* »)
Florent Nisse – contrebasse
Gautier Garrigue – batterie
Pierre Durand – guitare (sur « 76 San Gabriel »)

Shauli Einav, compositeur des 7 premières plages en collaboration avec Asaf Matityahu pour l’élaboration d’un commentaire jazzistique sur les Visions fugitives de Prokofiev.

à 02:02:38
1415 (Durée : 07'18")

à 02:09:56
Tao Main (Durée : 06'34")

à 02:16:30
Assai * (Durée : 06'14")

à 02:24:05
Dolce Gustav (Durée : 06'02")

à 02:30:07
Ten Weeks (Durée : 05'15")

à 02:37:02
Beam Me Up (Durée : 04'55")

à 02:43:29
76 San Gabriel * (Durée : 03'54")

à 02:50:01
I Surrender Dear (Harry Barris / Gordon Clifford) (Durée : 06'46")

(Album « Beam Me Up », enregistré les 04 et 05 juin 2015, Studio de Meudon, France)
BERTHOLD RECORDS 4250647300254


2
2

Shauli Einav – saxophones
Andy Hunter – trombone
Joseph Lepore – contrebasse
Johnathan Blake – batterie

Shauli Einav, compositeur

à 02:57:11
Interlude (Durée : 01'08")

à 02:58:29
Coda (Durée : 01'31")

(Album « Opus One », enregistré le 23 mars 2010, Peter Karl Studios, Brooklyn, New York, USA)
PLUS LOIN MUSIC PL 4534

L'équipe de l'émission :
Mots clés :