Dimanche 9 novembre 2014
1h 58mn

Un hôtel peut en cacher un autre

THE GRAND BUDAPEST HOTEL, dernier opus du cinéaste texan Wes Anderson, accueille l'instrumentarium étoffé d'Alexandre Desplat pour une évocation très marquée "pays de l'est". En deuxième heure, place à d'autres pensionnaires, János Starker et György Sebök. Par O. Le Borgne

à 00:03:28
Alexandre Desplat
The Grand Budapest Hotel, B.O.F intégrale du film de Wes Anderson (2014)
ABKCO RECORDS1877181302(Durée : 59'58")

à 01:04:59
Bohuslav Martinů
Variations sur un thème de Rossini
János Starker : violoncelle
György Sebök : piano
(Enregistré en octobre 1963 aux USA)
MERCURY LIVING PRESENCE 434 358-2
(Durée : 07'35")

à 01:13:01
Felix Mendelssohn
Variations concertantes, op.17
János Starker : violoncelle
György Sebök : piano
(Enregistré en octobre 1963 aux USA)
MERCURY LIVING PRESENCE 434 358-2
(Durée : 07'52")

à 01:21:45
Robert Schumann
Concerto pour violoncelle et orchestre en la mineur, op.129
János Starker : violoncelle
Orchestre Symphonique de Londres
Direction : Stanislaw Skrowaczewski
(Enregistré le 09 juillet 1962 sur bande magnétique 35mm, à Londres, Angleterre)
MERCURY LIVING PRESENCE 432 010-2
(Durée : 23'27")

à 01:46:11
Claude Debussy
Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur,
János Starker : violoncelle
György Sebök : piano
(Enregistré en octobre 1963 aux USA)
MERCURY LIVING PRESENCE 434 358-2
(Durée : 10'49")

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :