Dimanche 7 juin 2015
2h 2mn

Romantisme, quand tu nous tiens…

Les Hébrides, Lucie de Lammermoor, les Dichterliebe et même le mouvement lent du Concerto pour clarinette de Mozart. Par Benjamin Hertz

à 3:00:57
Felix Mendelssohn
Les Hébrides, ouverture op.26 (10’52)
Orchestre de Cleveland
Direction : George Szell
CBS 32DC485

à 3:13:07
Gaetano Donizetti
Lucie de Lammermoor : « Mon nom s’est fait entendre » (Air de la folie) (17’17)
Natalie Dessay, soprano : Lucie
Ludovic Tézier, baryton : Ashton
Nicolas Cavallier, baryton-basse : Raymond
Chœurs et Orchestre de l’Opéra de Lyon
Direction : Evelino Pidò
VIRGIN CLASSICS 6994690

à 3:31:51
Maurice Ravel
Sept chants populaires : Chanson écossaise (3’10)
Gerald Finley : baryton
Julius Drake : piano
HYPERION CDA67728

à 3:36:22
Robert Schumann
Dichterliebe, op.48 (31’34)
Gerald Finley : baryton
Julius Drake : piano
HYPERION CDA67676

à 4:09:09
Giacomo Meyerbeer
Quintette en Mi bémol Majeur (20’55)
Dieter Klöcker : clarinette
Quatuor Philharmonia de Berlin
ORFEO C 213901 A

à 4:31:05
Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto en La Majeur pour clarinette en la et orchestre, K.622 (27’45)
Wolfgang Meyer : clarinette en la
Concentus Musicus de Vienne
Direction : Nikolaus Harnoncourt
TELDEC 3984-21476-2

L'équipe de l'émission :
émission précédente
samedi 6 juin 2015
émission suivante
lundi 8 juin 2015