Samedi 20 février 2016
2h 1mn

Rapsodie slave

... avec Mikhaïl Glinka et la 8e Symphonie de Dvořák dans la magnifique version de Václav Neumann à la tête de la Philharmonie tchèque. Par Benjamin Hertz

à 3:01:08
Frédéric Chopin
Nocturne nº17 en Si Majeur op.62 nº1 (6’15)
Nelson Freire : piano
DECCA 478 218-2

à 3:08:31
Mikhaïl Glinka
Divertissement en La bémol Majeur sur des thèmes de La Somnambule de Bellini (12’33)
Vladimir Shakin : piano
Rostislav Yakovlev : contrebasse
Quatuor de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg
August Richter, Victor Lisnyak : violon
Yuri Anikeyev : alto
Boris Mikhanovsky : violoncelle
MELODIYA MCD 184

à 3:23:04
Mikhaïl Glinka
Romances d’après Pouchkine (9’56)
° Confession
° Adèle
° Ne chante pas pour moi, douce jeune fille
° Je me souviens de ce moment merveilleux
° Je suis là, Iñesilla
Joan Rodgers : soprano
Malcolm Martineau : piano
HYPERION CDA67773

à 3:34:23
Antonín Dvořák
Rusalka : Chant à la lune (acte I) (5’51)
Lucia Popp, soprano : Rusalka
Orchestre de la Radio de Munich
Direction : Stefan Soltesz
EMI 749 319-2

à 3:41:35
Antonín Dvořák
Symphonie n°8 en Sol Majeur, op.88 (36’15)
Orchestre de la Philharmonie Tchèque
Direction : Vaclav Neumann
SUPRAPHON 38 C 37-7 073

à 4:18:57
Johannes Brahms
Rapsodie pour contralto, chœur d’hommes et orchestre en do mineur, op.53 (12’52)
Nathalie Stutzmann : contralto
Chœur Monteverdi
Orchestre Révolutionnaire et Romantique
Direction : John Eliot Gardiner
SOLI DEO GLORIA SDG 703

à 4:33:17
Heitor Villa-Lobos
Chôros n°6 (24’24)
Orchestre Philharmonique de Grande Canarie
Direction : Adrian Leaper
ASV CD DCA 1150

L'équipe de l'émission :