Faites passer
Magazine
Samedi 23 mars 2019
3 min

Des musiciens d'orchestre, Claude Nougaro et l'apprentissage du français

« Qu'il est loin mon pays », ce sont les paroles d'une chanson de Claude Nougaro mais aussi le nom d'un spectacle proposé par l'Orchestre de Chambre de Paris.

Des musiciens d'orchestre, Claude Nougaro et l'apprentissage du français
Les artistes du spectacle Qu'Il Est Loin Mon Pays en répétition (mars 2019), à Paris. , © Radio France / Nathalie Moller

Cet après-midi là, ils sont douze à s'être rejoints dans le XIXe arrondissement de la capitale : six musiciens de l'Orchestre de Chambre de Paris - Mirana Tutuianu (violon), Sophie Dutoit (alto), Livia Stanese (violoncelle), Ilyès Boufadden (hautbois) et Laurian Daire (piano) - six chanteurs et un metteur en scène, Thomas Bellorini.

Tous répètent Qu'il est loin mon pays, un spectacle musical créé autour des chansons de Claude Nougaro : « J’ai eu envie de travailler sur le répertoire de Nougaro, explique Thomas Belllorini, car il a eu des influences très variées, du monde entier. Et je trouvais que c'était un bon axe pour partager de la musique avec ces gens qui viennent de pays différents. »

Car les six chanteurs qui participent au projet sont originaires de Pologne, du Mali, du Skri Lanka, du Chili... Ils sont en apprentissage de la langue française et suivent des cours au sein de différentes structures sociales : le centre Espace 19 Riquet, l'association Kolone, l'éducation populaire Charonne-Réunion (Paris 20e), autant de partenaires mobilisés par l'Orchestre de Chambre de Paris et sa chargée des actions culturelles et éducatives, Amélie Eblé

Si le fait de chanter en français aide l'apprentissage de la langue, « nos objectifs communs sont avant tout l'expression orale, la confiance en soi, et le partage »,  précise Amélie Eblé. Cette notion de partage, le metteur en scène Thomas Bellorini y tient lui aussi, précisant que le fait de travailler avec des personnes en apprentissage du français n'est en aucun cas un prétexte, un acte de bonne conscience ; et qu'il s'agit avant tout d'une production en condition professionnelle.

Qu'il est loin mon pays se joue le mercredi 27 mars à 20h au Musée de l'Histoire de l’Immigration, à Paris. Avec les musiciens de l'Orchestre de Chambre de Paris, la participation de chanteurs amateurs et d'étudiants-interprètes du Hall de la chanson, ainsi que les arrangements musicaux de Laurian Daire.
 

L'équipe de l'émission :