Etonnez-moi Benoît
Magazine
Samedi 1 juin 2019
1h 30mn

Entre rêverie et poésie, Pierre Richard se livre : "Petit Éloge de la nuit" à la Scala-Paris

Pierre Richard nous invite à le rejoindre dans son royaume du for intérieur et des constellations infinies. Intime, innocent, fraternel, un spectacle bouleversant. "Petit Éloge de la nuit" est une échappée belle aux teintes de Magritte, une ode à la beauté nocturne.

Entre rêverie et poésie, Pierre Richard se livre : "Petit Éloge de la nuit" à la Scala-Paris
France Musique, studio 131... Pierre Richard & Benoît Duteurtre (g. à d.) , © Radio France / Annick Haumier / RF

Petit Éloge de la nuit, l’aventure d’une rêverie au sourire de lune. Une échappée belle aux teintes de Magritte, une ode à la beauté nocturne. Pierre Richard s’aventure dans un nouveau monde, une terre inconnue: la nuit, ses impasses à noctambules et à chats gris. Effleurer les étoffes de la nuit, ses fantasmes, son humour. Ses versants érotiques, cosmiques, cauchemardesques. Ses fantômes, Nerval, Bashung, Baudelaire. 

Pierre Richard : "Petit Éloge de la nuit"
Pierre Richard : "Petit Éloge de la nuit" , © La Scala-Paris

Du6 au 30 juin 2019 à 21h - À La Scala-Paris, 13 Boulevard de Strasbourg, Paris 10e - Tél : 01 40 03 44 30

  • Mise en scène : Gérald Garutti / Adaptation libre
    Avec : Pierre Richard
    Texte Ingrid Astier, publié aux éditions Gallimard, ainsi que des extraits de textes Robert Desnos, Milan Kundera, Henri Michaux, Pablo Neruda (traduction Claude Couffon) © éditions Gallimard ; Jules Barbey  d’Aurevilly, Charles Baudelaire, Guy de Maupassant et Edgar Allan Poe
    Danse filmée Marie-Agnès Gillot
    Création musicale et sonore Laurent Petitgand
    Scénographie et lumières Éric Soyer
    Création vidéo Renaud Rubiano
    Réalisation films Pierre-Henri Gibert, Pauline Maillet, Gérald Garutti
  • Décor ateliers Théâtre de l’Union – Alain Pinochet, Claude Durand 
Pierre Richard : "Petit Éloge de la nuit"
Pierre Richard : "Petit Éloge de la nuit" , © La Scala-Paris

Après avoir suivi des cours d’art dramatique au centre Dullin et chez Jean Vilar, c’est au cabaret avec Victor Lanoux, qu’il crée l’image d’un hurluberlu lunaire et distrait qui l’accompagnera toute sa  carrière. 

Pierre Richard débute au cinéma en 1967 avec Alexandre le Bienheureux d’Yves Robert. 1970, c'est Le Distrait, qu’il écrit, interprète et réalise, c'est la consécration ! 

Après Les Malheurs d’Alfred, Pierre Richard triomphe en 1972 avec Le Grand Blond avec une chaussure noire d'Yves Robert. Le film connaît une suite avec Le Retour du grand blond. Immense succès ! il devient un comédien populaire des années 70 et 1980. 

Pierre Richard, metteur en scène : Je sais rien mais je dirai tout, et Je suis timide, mais je me soigne. Interprète pour Claude Zidi : La Moutarde me monte au nez ; La Course à l’échalote, Gérard Oury : La Carapate, Francis Veber : Le Jouet. 

1981, Francis Veber oppose le comédien à Gérard Depardieu dans La Chèvre. Le film est un immense succès ! et sous la direction du même cinéaste pour Les Compères (1983) et Les Fugitifs (1986).  

France Musique, studio 131... Pierre Richard & Benoît Duteurtre (g. à d.)
France Musique, studio 131... Pierre Richard & Benoît Duteurtre (g. à d.) , © Radio France / Annick Haumier / RF

Le distrait, le comique malgré lui devient plus sensible et poétique. Cette émotion, Pierre Richard l’exalte en interprétant Mangeclous, dans le film de Moshé Mizrahi. Le comique visuel laisse le pas alors à un Sganarelle du Verbe.

Idolâtré dans les pays de l’Est, 1996, Pierre Richard est dans une coproduction franco-géorgienne : Les Mille et une recettes du cuisinier amoureux, présentée à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, c'est un Prix d’interprétation au Festival de Karlovy Vary en République tchèque.

2010, avec Sylvie Testud dans Le Bonheur de Pierre de Robert Ménard - 2012, Et si on vivait tous ensemble ? de Stéphane Robelin, avec Jane Fonda, Guy Bedos.

Avec son metteur en scène et complice Christophe Duthuron, le réalisateur, poète et comédien se livre depuis plus de dix ans dans des solos autobiographiques : Détournement de mémoires (Rond-Point, 2003) Franchise postale. 2013, Pierre Richard III

Les rôles récents : Paris Pieds nus d’Abel et Gordon, Mme Mills, une voisine si parfaite de Sophie Marceau, La Ch’tite Famille de Dany Boon, Les Vieux Fourneaux de Christophe Duthuron.

Étonnez-moi Benoît-Générique début ♪Rythmes gitans : Jo Privat et Les Manouches de Paris - Label Columbia CTX 40.396 ♪James Brown et son groupe The JB's ! ♪Franz Schubert : Polonaise ♫Générique fin ♫Étonnez-moi Benoît par Françoise Hardy (paroles Patrick Modiano & musique Hughes de Courson) -Album Virgin 8406382 

♫Étonnez-moi Benoît - Programme

♪Michèle Arnaud :Ne vous mariez pas les filles, 1964 ( Boris Vian / Alain Goraguer) - De l'album "Michèle Arnaud ‎– Et après ? / Pauvre Rutebeuf / Le bateau Espagnol / Ne vous mariez pas, les filles" - Label Pathé EG 772   

Label Marianne Mélodie
Label Marianne Mélodie

♪Marcel Azzola :Délicatesse - De l'album _"_Vive Marcel Azzola : 120 titres d'or (1951-1962)" - Label Marianne Mélodie 2374.445

♪Boeuf chez Pierre Richard avec François de Roubaix ! Document Ina 

Label The Intense Music
Label The Intense Music

♪Georges Ulmer : _Pigalle (1946 ) G_rand orchestre de Raymond Lefèvre - De l'album "Georges Ulmer ‎– Pigalle (2003) - Label The Intense Music ‎221282      

♪Danny Kaye – Minnie the Moocher 1942, orch Abravanel

♪1992 Le gorille 

♪1972 film les malheurs d’alfred – cosma 

♪Le Grand blond -  

♪Pierre Richard :Madame sardine (1982)

♪Arthur H & Mathieu Chedid :'Est-ce que tu aimes' 

♪Alain Bashung :La nuit je mens

♪Nino Ferrer :Le Sud

♪Roussel – Symphonie n° 4’

♪Duo comte de Luxembourg – 

♪Arletty 

♪Marche Paul Aliprandi 

L'équipe de l'émission :