Etonnez-moi Benoît
Magazine
Samedi 29 juin 2013
1h 27mn

Dominique Ghesquière, historien de l'opéra comique, grand spécialiste d'Hervé ( 1825-1892 )

Depuis plus de 10 ans, Etonnez-moi Benoit symbolise le renouveau de la musique légère à la radio dans un programme unique en son genre, par ses mélanges d'opérettes, de chansons d'avant-guerre, d'orchestres de danse des cinq continents, de valse musette, d'humour musical. Chaque semaine, Benoît Duteurtre reçoit, dans un grand entretien ponctué de musique, un acteur ou un passionné de la vie musicale, pour nous plonger dans les souvenirs du vieux Paris ou dans le renouveau de la musique légère. On a pu entendre à son micro Suzy Delair, Maurice Baquet, Marcel Amont, Gabriel Bacquier, John-Eliot Gardiner, Felicity Lott, Sempé, Zizi Jeanmaire, Jérôme Deschamps, Magali Noël, Roberto Alagna, Line Renaud, Alain Resnais, Charles Aznavour... Cette saison, il y retrouvera sa fidèle équipe de chroniqueurs: Pierre-Marcel Ondher pour les musiques récréatives, Michel Sénéchal pour le chant français, Martin Pénet pour la chanson, Jean-Christophe Keck pour Offenbach et quelques autres bons camarades - sans oublier les archives de la Radio Lyrique retrouvées parmi les trésors de l'INA.

Dominique Ghesquière a publié récemment des articles concernant ses nombreuses découvertes plus intéressantes les unes que les autres sur la vie du " compositeur toqué ".

Sa passion remonte à l'enfance, Dominique Ghesquière est le spécialiste de compositeurs comme Offenbach, Monsigny, Hervé. Il travaille pour certains opéras français, il anime des conférences à travers le pays, avec toujours le même objectif : mettre l'opéra comique à la portée de tous !
« Quand j'avais 6 ans, mes parents m'ont emmené voir un opéra comique. J'ai tout de suite eu le déclic ! se rappelle Dominique Ghesquière. Je trouve que c'est un bon moyen d'apprendre tout en se divertissant. »
Avec un père violoniste amateur, difficile de passer à côté de la musique. Dès l'âge de 14-15 ans, Dominique Ghesquière se plonge dans les recherches. Il s'intéresse en particulier à la musique du XIXe siècle, dont Offenbach.
« Derrière ce comique se cache un génie, affirme Dominique Ghesquière. Le comique, est un masque ... Il y a quelque chose d'extraordinaire dans sa musique, je l'ai vraiment en moi. »

En 1980, la famille du compositeur le présente à Alain Decaux, qui lui dédicace sa biographie du compositeur « A Dominique Ghesquière, qui connaît Offenbach mieux que moi. »
Les recherches le mènent en Autriche, en Angleterre, en Allemagne ... En 1996, il rédige la biographie d'Offenbach dans le catalogue de l'exposition que le musée d'Orsay consacre au musicien.

Il s'intéresse aussi à Hervé, natif du Pas-de-Calais, rival d'Offenbach, et publie sa biographie en 1992. Des biographies, il en écrit également sur Mozart qu'il écoute beaucoup : « On trouve de tout dans sa musique »
Ses connaissances le conduisent à travailler pour les opéras de Nice et de Bordeaux :
« J'écris des textes qui rassemblent le résumé de l'intrigue, une analyse musicale de l'ouvrage et une biographie du compositeur. Je suis très difficile avec mes textes, je cherche aussi la meilleure iconographie possible. »

Dominique Ghesquière est l'auteur d'une biographie de Monsigny, éditée en 2006 par la ville de Boulogne : Monsigny, un des pères de l'opéra comique.
Il a « co-écrit deux pièces : "L'emprunt russe", en 1996, avec Pascal Chivet, en 2004, "Chirurgie artistique" avec Pierre Hardy.

Dominique Ghesquière anime des conférences partout en France, pour parler d'Hervé.

Dévoreur de livres « au moins trois en même temps ! » et grand visiteur de musées, Dominique Ghesquière souhaite transmettre ses connaissances et « prouver que l'opéra comique, on peut en parler en jean, pas besoin de noeud pap ! Il faut le démystifier, le démocratiser. »
Par Céline Rudz - La Voix du Nord

L'équipe de l'émission :