Jeudi 6 août 2020
1h 53mn

Le programme classique de Julien Hanck : de Teodor Currentzis à Clément Mao-Takacs, veilleurs intranquilles

“ Celui ou celle qui veille se tient debout, sur le seuil, à la frontière entre l’espace intime et l’espace public, entre le défendu et le permis, entre le caché et le visible...

Le programme classique de Julien Hanck : de Teodor Currentzis à Clément Mao-Takacs, veilleurs intranquilles
Teodor Currentzis et Clément Mao-Takacs

...gardien du secret, son chant s’élève au moment où la nuit doit céder au jour, dans cet espace-temps incertain, étrange, du crépuscule du matin. Tiens : et si la figure du veilleur était une métaphore possible de celle du ou de la chef.fe d’orchestre ?”

J'aime que la musique ne soit pas sourde à la chanson du vent dans la plaine, ni insensible aux parfums de la nuit.” Vladimir Jankélévitch, Quelque part dans l'inachevé

Un artiste se raconte en trois morceaux :  

Clément Mao Takacs
Clément Mao Takacs

Cette après-midi les disques de chevet du chef d’orchestre, pianiste et compositeur Clément Mao-Takacs :  

  • Tristan et Isolde de Wagner dirigé par Carlos Kleiber avec Margaret Price, Brigitte Fassbaender, René Kollo, Dietrich Fischer-Dieskau, Kurt Moll, Carlos Kleiber.
  • Night of the Four Moons de George Crumb avec Dawn Upshaw, Susan Rotholz, David Starobin, Eric Bartlee, James Baker  
  • Troisième Symphonie de Mahler, avec le Los Angeles Philharmonic dirigé par Esa-Pekka Salonen 
  • "Te extraño" par Misia, album "Drama box"   

"Cher Julien !
       C’est sans doute l’une des choses que je déteste le plus au monde que vous me demandez là : choisir quelques enregistrements. Je passe ma vie de musicien à faire des choix assurés et assumés – dans l’interprétation, dans les répertoires, dans l’élaboration de programmes ; mais devoir élire tel ou tel enregistrement, telle ou telle voix, telle ou telle version, prétendre préférer tel tableau, tel livre, tel poème, telle musique : quel enfer ! quel ennui ! quelle horreur ! J’ai l’impression d’établir une hiérarchie absurde et il y a tant de pièces de styles et de genres différents qui me sont chères – qui me sont chair ! – que je ne saurai choisir sans avoir l’impression de déchirer ce patchwork d’émotions, ce tissu fait de mille pièces qui est comme la doublure intérieure de mon cœur.
       Justement, ce que j’aime, c’est me promener à loisir dans ce musée, ce conservatoire, ce cimetière, cette bibliothèque que je porte en moi : il me faudrait plusieurs années d’émissions pour partager tous ces trésors et expliquer ce que ces œuvres m’ont enseigné et pourquoi elles m’ont ému.  Car il y a des œuvres et des interprètes découvert.e.s très tôt et d’autres tout récemment ; il y a les engouements et les tocades d’un moment et puis les musiques auxquelles je reviens sans cesse comme une bouffée d’oxygène ; il y en a qui sont associées à des professeur.e.s ou d’ami.e.s, d’autres à des amours heureuses ou malheureuses ; d’autres encore à des moments de solitude ou de partage, de révélations ou d’émerveillements.
        Surtout, à chaque fois que je choisis un extrait, me voici en train de me lamenter en me disant : mais ceci aussi fait partie de moi, cela aussi m’est essentiel. Cet exercice m’a toujours désespéré, et j’admire ceux et celles qui s’y livrent en acrobates consommés, tranchant dans le vif sans hésiter. Mais, moi, comment pourrais-je passer sous silence Mozart ? Schubert ? Debussy ? Brahms ? Schumann ? Saariaho ? Dallapiccola ? Mompou ? – toutes âmes sans lesquelles je ne peux vivre ! Comment écarter les Poèmes Juifs de Milhaud ou les Mélodies hébraïques de Ravel ? Et mes hongrois chéris, Bartók et Kodaly ? Et les frères ennemis, Strawinsky et Schönberg ? Comment vous dire mon amour de Jessye Norman ou de Fischer-Dieskau ou vous parler de la pure beauté sonore du jeu de Lupu, Richter ou Argerich sans y passer des heures ? Comment voulez-vous que je choisisse entre toutes et tous mes Bien-Aimé.e.s ? mes Très-Aimé.es ?? mes Adoré.es ??
Clément Mao-Takacs"

L’été de Clément Mao Takacs :  

Le choix d'un auditeur :

Envoyez-nous via l'onglet "contactez-nous" vos suggestions de programmation, illustrées d'une anecdote ou de quelques lignes sur les raisons de votre choix. Chaque jour en fin d'émission nous programmerons un à plusieurs de vos choix en vous citant à l'antenne !

Programmation musicale 

El Beso discreto
Compay Segundo
GASA 8573-85502-2 

Robert Schumann
Märchenerzählungen op 132 :
1. Lebhaft nicht zu schnell - pour clarinette alto et piano
4. Lebhaft sehr markiert - pour clarinette alto et piano
Tabea Zimmermann (alto) Jorg Widmann (clarinette) Denes Varjon (piano)
MYRIOS CLASSICS MYR020 

Johannes Brahms
Trio nº1 en Si Maj op 8 : Allegro con brio
Andre Previn (piano) Viktoria Mullova (violon) Heinrich Schiff (violoncelle)
PHILIPS 442123-2 

Alfred Schnittke
In memoriam : 2. Tempo di valse - pour orchestra
Orchestre de la Cappella Symphonique d'Etat Russe
Valeri Polianski (direction)
CHANDOS CHAN 9466 

César Franck
Prélude choral et fugue en si min M 21 : Prélude – Choral - Fugue
Benjamin Grosvenor (piano)
DECCA 4830255 

Piotr Ilitch Tchaikovski
Symphonie n°6 en si min op 74 (Pathétique) : 2. Allegro con grazia  
Musicaeterna
Teodor Currentzis (direction)
SONY 88985404352 

Henry Purcell
Didon et Enée :  
Ouverture (instrumental)  
Shake the cloud from off your brow (Acte I) Air de Belinda et choeur
Fear no danger (Acte I) Duo Belinda 2nde femme et choeur
Sofia Fomina (soprano) Deborah York (soprano)
The New Siberian Singers
MusicAeterna
Teodor Currentzis (direction)
ALPHA 140 

Manuel De Falla
Noches en los jardines de España (Nuits dans les jardins d'Espagne) : 2. Danza lejana - pour piano et orchestre
Alicia de Larrocha (piano)
Orchestre de la Suisse Romande
Sergiu Comissiona (direction)
DECCA 4834120/3 

Xavier Montsalvatge
Concerto breve : 1. Dolce - pour piano et orchestre
Alicia de Larrocha (piano)
Royal Philharmonic Orchestra de Londres
Rafael Fruhbeck de Burgos (direction)
DECCA 4834120/18 

I don't wanna be kissed
Joey Defrancesco (orgue Hammond) Steve Cotter (guitare) Ramon Banda (percussions)
HIGHNOTE RECORDS HCD 7256 

Claude Debussy
Fantaisie L 72 (73) : 1. Andante ma non troppo - pour piano et orchestre  
Jonas Vitaud (piano)
Secession Orchestra
Clement Mao-Takacs (direction)
MIRARE MIR392D 

Richard Wagner
Tristan et Isolde :  
O sink hernieder Nacht der Liebe (Acte II Sc 2) Isolde Tristan
Einsam wachend in der Nacht (Acte II Sc 2) Isolde Tristan
Lausch Geliebter / Lasst mich sterben (Acte II Sc 2) Isolde Tristan
René Kollo (ténor) Margaret Price (soprano)
Choeur de la Radio de Leipzig
Staatskapelle de Dresde
Carlos Kleiber (direction)
DGG 413315-2 

George Crumb
Night of the Four Moons
Dawn Upshaw, Susan Rotholz, David Starobin, Eric Bartlee, James Baker

Gustav Mahler
Symphonie n°3 en ré min : Seconde partie : 6ème mouvement : Langsam
Orchestre Philharmonique de Los Angeles
Esa Pekka Salonen (direction)
SONY S2K 60250 

Te extreno
Missia (voix) Ricardo Dias (piano)
LIBERTADES POETICAS WN 145076 

Kurt Weill
Mahagonny Suite

La programmation musicale :
  • 14h05
    El Beso discreto - COMPAY SEGUNDO
    Compay Segundo

    El Beso discreto

    Album Las flores de la vida Label Gasa Année 2000
  • 14h07
    Märchenerzählungen op 132 : 1. Lebhaft nicht zu schnell - pour clarinette alto et piano - TABEA ZIMMERMANN
    Robert Schumanncompositeur

    Märchenerzählungen op 132 : 1. Lebhaft nicht zu schnell - pour clarinette alto et piano

    Tabea Zimmermann : Alto (instrument), Jorg Widmann : Clarinette, Denes Varjon : Piano
    Album Es war einmal Label Myrios Classics (MYR020) Année 2015
  • 14h34
    In memoriam : 2. Tempo di valse - pour orchestre
    Alfred Schnittkecompositeur

    In memoriam : 2. Tempo di valse - pour orchestre

    Valeri Polianski : chef d'orchestre, Orchestre De La Cappella Symphonique D'Etat Russe
    Album Schnittke : In Memoriam Septet et autres oeuvres Label Chandos (CHAN 9466) Année 1996
  • 15h03
    Symphonie n°6 en si min op 74 (Pathétique) : 2. Allegro con grazia
    Piotr Ilitch Tchaïkovskicompositeur

    Symphonie n°6 en si min op 74 (Pathétique) : 2. Allegro con grazia

    Teodor Currentzis : chef d'orchestre, MusicAeterna
    Album Symphonie n°6 en si min op 74 Label Sony (88985404352) Année 2017
  • 15h16
    Noches en los jardines de España (Nuits dans les jardins d'Espagne) : 2. Danza lejana - pour piano et orchestre - ALICIA DE LARROCHA
    Manuel De Fallacompositeur

    Noches en los jardines de España (Nuits dans les jardins d'Espagne) : 2. Danza lejana - pour piano et orchestre

    Sergiu Comissiona : chef d'orchestre, Orchestre de la Suisse Romande, Alicia De Larrocha : Piano
    Album Alicia de Larrocha : Complete Decca Recordings / CD 3 Label Decca (4834120/3) Année 2018
  • 15h33
    Fantaisie L 72 (73) : 1. Andante ma non troppo - pour piano et orchestre - JONAS VITAUD
    Claude Debussycompositeur

    Fantaisie L 72 (73) : 1. Andante ma non troppo - pour piano et orchestre

    Clement Mao-Takacs : chef d'orchestre, Secession Orchestra, Jonas Vitaud : Piano
    Album Debussy : Jeunes années Label Mirare (MIR392D) Année 2018
  • 15h36
    Tristan et Isolde : O sink hernieder Nacht der Liebe (Acte II Sc 2) Isolde Tristan - RENE KOLLO
    Richard Wagnercompositeur

    Tristan et Isolde : O sink hernieder Nacht der Liebe (Acte II Sc 2) Isolde Tristan

    Carlos Kleiber : chef d'orchestre, Staatskapelle De Dresde, Choeur de la Radio de Leipzig, René Kollo : Ténor, Kurt Moll : Basse (voix), Margaret Price : Soprano, Dietrich Fischer-Dieskau : Baryton (voix), Werner Gotz : Voix, Brigitte Fassbaender : Mezzo-soprano, Anton Dermota : Ténor, Wolfgang Hellmich : Voix, Eberhard Buchner : Ténor
    Album Richard Wagner : Tristan et Isolde WWV 90 Label Dgg (Deutsche Gramophon) (413315-2) Année 1982
  • 15h53
    Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny :  5 Molto Vivace
    Kurt Weillcompositeur

    Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny : 5 Molto Vivace

    Clément Mao-Takacs : chef d'orchestre, Secession Orchestra
L'équipe de l'émission :