Disques de légende
Programmation musicale
Mardi 9 novembre 2021
15 min

Porgy and Bess de George Gershwin par Simon Rattle

Aujourd'hui dans Disques de légende, nous écoutons Porgy and Bess de George Gershwin par Simon Rattle, avec les chanteurs Williard White et Cynthia Haymon.

Porgy and Bess de George Gershwin par Simon Rattle
Aujourd'hui dans Disques de légende, nous écoutons Porgy and Bess de George Gershwin par Simon Rattle

Sous ses airs faciles, Porgy and Bess est un opéra compliqué, et ce pour plusieurs raisons. Son thème, d’abord : la vie presque quotidienne d’une communauté d’Africains américains dans la Caroline du sud des années 30. Compliqué également par les différentes versions : la première, pour la création en 1935, revendiquée très opératique par le compositeur, et une seconde pour Broadway qui a transformé l’image de l’œuvre. Aussi, par la volonté expressément affichée par Gershwin de ne distribuer que des chanteurs noirs, ce qui n’est pas toujours facilité par les productions. Enfin, car cette œuvre qui se voulait hommage à la culture afro-américaine est rapidement devenue l’inverse : une récupération de stéréotypes.

Pour toutes ces raisons, on comprend qu’il ait fallu du temps pour que s’impose une version de référence. Simon Rattle a pris cette musique au sérieux, tout ce qu’il fallait pour lui rendre justice… et pour faire en sorte qu’elle paraisse ce qu’en voulait Gershwin : un grand opéra. Le superbe Orchestre Philharmonique de Londres enregistre en plus de 10 jours, du 8 au 19 février 1988 à Abbey Road, pour Emi avec les meilleurs des chanteurs possibles dans ce répertoire à la fin de ces années 80 ; en tête : Williard White, qui allait devenir le grand Porgy du 20e siècle, et Cynthia Haymon

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’autre secret de cette version : un spectacle tout d’abord, à Glyndebourne, qui avait permis à tous les chanteurs de bien prendre leur marque dans l’œuvre, au Glyndebourne Festival Opera. Porgy and Bess a beau être centré sur les deux personnages qui lui donnent son nom, c’est avant tout l’opéra d’une communauté, d’un groupe – avec des chœurs, grands ou petits, des protagonistes qui s’y insèrent ou s’en écartent, ce qui en spectacle se traduit par l’idée de troupe.

L'émission :

L'équipe de l'émission :