Disques de légende
Programmation musicale
Vendredi 30 octobre 2020
15 min

L'Italienne à Alger par Claudio Scimone, Erato (1981)

Aujourd'hui, l'interprétation de L'Italienne à Alger par l'ensemble I Solisti Veneti dirigé par Claudio Scimone en 1980 et sortie chez Erato l'année suivante.

L'Italienne à Alger par Claudio Scimone, Erato (1981)
L'Italienne à Alger par Claudio Scimone, Erato (1981)

Les années 80 sont marquées par une seconde vague de "Rossini renaissance" - après une première dans les années 50. 

Comme l'explique Isabelle Moindrot, professeure d'Études théâtrales à l'université Paris 8* : 

Rossini bénéficiait d'un concours exceptionnel d'éléments favorables : une floraison de chanteurs doués de la technique adéquate (les Horne, Caballé, Ricciarelli, Gasdia, Valentini-Terrani, Ramey, Merritt, Blake...), une conjonction rare du savoir intellectuel et du pouvoir culturel, grâce à des chercheurs en prise directe avec des institutions ou des maisons d'opéra (comme l'équipe de Philip Gossett avec la Fondation Rossini et le festival de Pesaro), enfin des chefs d'orchestre de premier plan (Abbado, Scimone, Zedda...). 

C'est à l'interprétation de l'un de ces grands chefs, Claudio Scimone, que nous nous intéressons dans ce Disques de légende. Marquée par l'influence du baroque qui constituait le répertoire de Scimone depuis quelques années, cette Italienne à Alger n'est pas sans rappeler le bel canto baroque. 

A la clé, un enregistrement qui fait toujours référence aujourd'hui. 

* Romantisme, "Rossini au XXe siècle ou l'opéra restauré", Isabelle Moindrot, 1998

L'équipe de l'émission :