Disques de légende
Programmation musicale
Mercredi 15 décembre 2021
15 min

Dietrich Fischer-Dieskau et Wilhelm Furtwängler dans « Chants d’un compagnon errant » de Mahler

Aujourd'hui dans Disques de légende, nous écoutons Dietrich Fischer-Dieskau avec Wilhelm Furtwängler dirigeant le Philharmonia Orchestra, dans le « Chants d’un compagnon errant » de Mahler, en 1952.

Dietrich Fischer-Dieskau et Wilhelm Furtwängler dans « Chants d’un compagnon errant » de Mahler
Dietrich Fischer-Dieskau avec Wilhelm Furtwängler dirigeant le Philharmonia Orchestra dans des lieder de Mahler en 1952, © EMI

Dietrich Fischer-Dieskau a fait ses débuts en scène à Vienne ou à Münich. Après la fin de la guerre, il a enregistré un peu avec l’orchestre de la radio de Berlin. Sa très belle voix souple, sa haute stature, sa présence scénique et son intelligence musicale sont prometteurs… En 1950, il rencontre Wilhelm Furtwängler au Festival de Salzbourg. Dès l'été suivant, ils donnent en concert ces lieder - une prestation tellement émouvante et poignante qu’elle fait immédiatement connaitre le baryton au petit monde lyrique.

L’année suivante, en 1952, Furtwängler profite de sa collaboration avec EMI et le Philharmonia de Walter Legge pour donner sa chance au jeune homme sur un grand label. Deux jours auparavant, Wilhelm Furtwängler avait enregistré avec le Philharmonia la grande scène de l'immolation de Brünnhilde dans le Crépuscule des Dieux, avec Kirsten Flagstad. Le 24 juin, il enregistre Ces Chants - plus intimes et moins spectaculaires - qui seront la carte de visite du jeune Dietrich. Un coup de pouce généreux, et un hommage admiratif du vieux lion de la direction au jeune loup du lied.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'émission :

L'équipe de l'émission :