Disques de légende
Programmation musicale
Jeudi 4 novembre 2021
15 min

Opera proibita - Cecilia Bartoli

Cecilia Bartoli est l’une des plus importantes artistes lyriques de notre époque : interprète largement saluée par la critique, invitée régulière des grandes scènes internationales. Aujourd'hui, Lionel revient sur son disque Opera proibita.

Opera proibita - Cecilia Bartoli
Opera proibita - Cecilia Bartoli (Decca, 2005)

En 1999, Cecilia Bartoli consacre l’un de ses enregistrements à la musique vocale d’Antonio Vivaldi ; un répertoire alors méconnu, moins valorisé que la musique instrumentale du même compositeur. Sur ce disque figurent des airs jamais enregistrés, et c’est un immense (et inattendu) succès pour la chanteuse et l’ensemble instrumental Il Giardino Armonico.

S’ensuivront ainsi d’autres projets de défrichages musicaux, parmi lesquels Sacrificium (2009), un album consacré aux grands airs baroques composés pour chanteurs castrats, largement salué par la critique et Opera Proibita(2005), qui regroupe des airs d’oratorio de Haendel ou Scarlatti.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

A peine sorti dans les bacs, cet enregistrement crée l'évènement ! La critique est unanime quant à la qualité musicale de l'album. En revanche, la pochette n'est pas du goût de tout le monde et suscite bien des commentaires. La photo de la mezzo-soprano italienne dans la fontaine de Trévise imitant le fameux épisode d’Anita Eckberg dans La dolce vita, le film de Federico Fellini, fait couler beaucoup d’encre.

A l'époque de la toute puissance de l'Eglise alors que les spectacles profanes étaient totalement interdits, le chant devait se cantonner au Sacré. Beaucoup d'opéras étaient fermés. Dans ce disque, Cecilia Bartoli prend sa revanche et décide de mettre les castrats du XVIIIe en lumière. Et quelle belle idée car c'est tout son art et sa technique du chant qui se déploient et ça, pour notre plus grand plaisir !

L'équipe de l'émission :