Dimanche à l'Opéra
Concerts
Dimanche 11 septembre 2016
3h 59mn

[REPLAY] Ciro in Babilonia de Rossini

Sous la direction de Jader Bignamini, Ewa Podles, Antonino Siragusa et Pretty Yende interprètent Ciro In Babilonia, une oeuvre rarement donnée de Rossini à Pesaro dans le cadre du "Rossini Opera Festival" 2016.

► Concert donné le 10 août 2016 au Théâtre Rossini à Pesaro en Italie.

Gioachino Rossini (1792-1868), Ciro In Babilonia
Drame Lyrique en deux actes sur un livret de Francesco Aventi créé en 1812.

► Distribution

Baldassare - Antonino Siragusa
Ciro - Ewa Podles
Amira - Pretty Yende
Argene - Isabella Gaudí
Zambri - Oleg Tsybulko
Arbace - Alessandro Luciano
Daniello - Dimitri Pkhaladze

Orchestre et choeur du Théâtre Communal de Bologne
Chef des Choeurs, Andrea Faidutti
Chef d'orchestre, Jader Bignamini

Mise en scène, Davide Livermore

► Argument

Acte I

Le roi de Babylone, Baldassare vainqueur de Ciro, souverain de Perse, fête son triomphe. Ciro a fait prisonnier la femme de son ennemi, la belle Amira à laquelle il fait une cour ardente : il souhaite l’épouser. Toutefois, Amira refuse catégoriquement. Survient alors un ambassadeur de Perse qui n’est autre que Ciro déguisé. En discutant avec sa femme Amira, Ciro laisse apparaitre sa véritable identité. Il est finalement emprisonné également par Balthazar.

Acte II

Un somptueux festin organisé par Baldassare se deploie dans un luxe sacrilège : le vin qui est versé aux invités, est contenu dans des vases dérobés au Temple de Jérusalem, lieu haï d’une nation scélérate.
Un prodige divin surprend les convives : la main de Dieu paraît à Baldassare et inscrit sur le mur du palais, trois mots énigmatiques “Mané, Thécel, Pharès” que le prophète juif Daniel interprète comme les sanctions de Dieu contre les Babyloniens blasphémateurs : Baldassare sera tué, Babylone anéantie, le royaume décimé. En effet le père de Baldassare, Nabuchodonozor a déplacé plusieurs centaines de juifs jusqu’à Babylone, leur infligeant sévices et humiliations.
Terrifié par la prédiction, Baldassare suit les indications des mages de Babylone : les trois mots sont ceux de Ciro, Amira et de leur fils qu’il faut tuer sans délai afin d’éradiquer la menace perse.
A la suite de son festin pantagruélique, Baldassare se repose et dort. Grâce à la complicité d’Arbace (capitaine des armées de Baldassare, d'origine perse et amoureux de la suivante d'Amira, Argene) Ciro, Amira et leur fils parviennent à se libérer.
L’armée perse envahit bientôt Babylone et tue Baldassare et sa famille. Ainsi se réalise la prédiction divine. L’honneur des juifs à Babylone est ainsi restauré.

par Lucas Irom

► Programmation musicale

♫ Gioacchino Rossini
Un sauté
Marcelle Meyer, piano
EMI Classics 724358522822

♫ Georg Friedrich Haendel
Belshazzar - acte 1 : scène 1 à 3
Felicity Palmer, soprano (Nitocris)
Paul Esswood, alto (Daniel)
Peter van der Bilt, basse (Gobrias)
Maureen Lehane, mezzo-soprano (Cyrus)
Concentus Musicus Wien
Nikolaus Harnoncourt, direction

Teldec 242 567-2

♫ Georg Friedrich Haendel
Suite nº3 en ré min hwv 428
Evgeny Koroliov, piano
Profil 08033

► Photothèque

Ewa Podles (Ciro), Pretty Yende (Amira), Isabella Gaudì (Argene), Oleg Tsybulko (Zambri)
Ewa Podles (Ciro), Pretty Yende (Amira), Isabella Gaudì (Argene), Oleg Tsybulko (Zambri)
Ewa Podles (Ciro)
Ewa Podles (Ciro)
Pretty Yende (Amira), Antonino Siragusa (Baldassarre)
Pretty Yende (Amira), Antonino Siragusa (Baldassarre)
Pretty Yende (Amira) / Ewa Podles (Ciro), Pretty Yende (Amira)
Pretty Yende (Amira) / Ewa Podles (Ciro), Pretty Yende (Amira)

► Vidéothèque

► Jessica Pratt chantant Amira dans la production de Ciro In Babilonia présenté en 2012 au Rossini Opera Festival.

► Michael Spyres, Ewa Podles et Jessica Pratt dans la production en 2012 de Ciro In Babilonia à Pesaro.

► Pour aller plus loin

Retrouvez la vidéo du spectacle Ciro In Babilonia présenté en 2012 au Rossini Opera Festival à Pesaro. Pour voir le spectacle, cliquez ici.

L'équipe de l'émission :