Dimanche à l'Opéra
Concerts
Dimanche 12 février 2017
4h

Lohengrin, opéra de jeunesse de Richard Wagner : Le retour de Jonas Kaufmann en Lohengrin

Cette année, L'Opera de Paris reprend la production de Lohengrin mise en scène par Claus Guth et créée a la Scala de Milan en 2012. Un événement qui permet le retour sur scène du ténor Jonas Kaufmann après plusieurs mois d'absence. Un enregistrement réalisé à l'opéra Bastille le 24 janvier.

Lohengrin, opéra de jeunesse de Richard Wagner : Le retour de Jonas Kaufmann en Lohengrin
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017, © Monika Rittershaus

Distribution

Lohengrin : Jonas Kaufmann
Heinrich der Vogler : René Pape
Elsa von Brabant : Edith Haller
Friedrich von Telramund : Tomasz Konieczny
Ortrud : Evelyn Herlitzius
Der Heerrufer des Königs : Egils Silins
Vier Brabantische Edle : Hyun-Jong Roh, Cyrille Lovighi, Laurent Laberdesque, Julien Joguet
Vier Edelknaben : Irina Kopylova, Corinne Talibart, Laetitia Jeanson, Lilla Farka

Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris
Direction musicale : Philippe Jordan
Chef des Chœurs : José Luis Basso

Mise en scène : Claus Guth
Décors : Christian Schmidt
Costumes : Christian Schmidt
Lumières : Olaf Winter
Chorégraphie : Volker Michl
Dramaturgie : Ronny Dietric

Opéra en 3 actes, de Richard Wagner
Création en 1850 au National Hoftheater
Production du Teatro alla Scala, Milan
Interprété en allemand, surtitrage en français et en anglais

https://www.operadeparis.fr/saison\-16\-17/opera/lohengrin

En coulisses

Interview de Jonas Kaufmann - Fin de premier acte
Interview de Philippe Jordan - Fin de représentation

Résumé

La scène se passe à Anvers. En présence de l'empereur Henri l'Oiseleur, le comte brabançon Frédéric de Telramund, poussé par sa femme Ortrude, accuse Elsa de Brabant d'avoir fait périr son propre frère, le jeune duc Gottfried. L'empereur proclame le jugement de Dieu. Un chevalier, porté dans une nacelle que traîne un cygne, vient au secours d'Elsa : il sera son défenseur et son époux, mais à la condition qu'elle ne lui demandera jamais qui il est, ni d'où il vient. Vainqueur de Frédéric, il laisse la vie au vaincu; mais celui-ci, pour faire naître le doute dans l'âme d'Elsa, accuse son vainqueur d'avoir employé contre lui des sortilèges : il le somme de dire son nom. Celui-ci refuse, soutenu par l'empereur et les Brabançons. Ébranlée dans sa confiance, Elsa, pendant la nuit nuptiale, adresse à son époux la fatale question. Au même moment, Frédéric pénètre dans la chambre l'épée à la main, mais il est tué par son rival. Devant l'empereur, l'époux d'Elsa fait porter le corps de Telramund et fait conduire Elsa elle-même. Là, il révèle son nom. Il est Lohengrin, fils de Parcifal, et, comme tous les chevaliers envoyés par le Graal, il doit s'éloigner dès qu'on connaît son nom. Avant de disparaître il rend sa forme première au jeune Gottfried, que les artifices d'Ortrude avaient changé en cygne et qui est salué duc de Brabant.
Source : Cosmovisions.com

Photos / Vidéos

Lohengrin, Opéra Bastille, 2017
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017, © Monika Rittershaus
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017, © Monika Rittershaus
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017
Lohengrin, Opéra Bastille, 2017, © Monika Rittershaus

Programmation complémentaire

Franz Liszt
Lohengrin : II. Elsas traum / Paraphrase et transcription de wagner
Leslie Howard, piano
HYPERION

Franz Liszt
Lohengrin : Procession nuptiale d'Elsa - pour piano
Zoltan Kocsis, piano
PHILIPS

Richard Wagner
Lohengrin : Prélude (Acte I) - arrangement pour ensemble de violoncelles
Les Phil'art'cellistes
SAPHIR PRODUCTIONS

Bibliographie

Christian Merlin, Wagner mode d'emploi, Éditions Premières Loges, Paris, 2002
Avant-Scène Opéra n°272, Wagner, Lohengrin, Éditions Premières Loges, Paris, 2013

Pour aller plus loin...

Philippe Jordan, directeur musical

Les opéras de jeunesse de Wagner

Jonas KAUFMANN chante "Parla Più Piano" de Nino Rota

L'équipe de l'émission :