Dimanche à l'Opéra
Concerts
Dimanche 18 juin 2017
4h

Les Pêcheurs de perles de Bizet au Theâtre des Champs-Elysées

Enregistré le 12 mai 2017 au Théâtre des Champs-Elysées en version de concert, ces Pêcheurs de perles de Bizet nous font entendre un formidable trio représentant la fine fleur des jeunes chanteurs français dirigés par Alexandre Bloch à la tête de l'Orchestre National de Lille et des Cris de Paris.

Les Pêcheurs de perles de Bizet au Theâtre des Champs-Elysées
Les Pêcheurs de perles, © Ugo Ponte

Les Pêcheurs de perles de Georges Bizet (1838-1875), opéra en trois actes, créé le 30 septembre 1863 au Théâtre-Lyrique à Paris, sur un livret d'Eugène Cormon et Michel Carré.

Distribution

Alexandre Bloch direction

Orchestre National de Lille

Les Cris de Paris

Argument

Acte I

Ceylan, avant l’occupation anglaise.
Chaque année, une communauté de pêcheurs revient s’établir sur la même plage pour la pêche rituelle. L’austère Zurga se fait désigner comme chef. Son premier geste consiste à accueillir Nadir, jeune et vaillant chasseur de fauves qui revient auprès des siens après un long voyage. Les deux hommes sont liés par une vieille amitié et surtout un serment : épris tous deux d’une prêtresse lors d’un voyage à Candi, ils ont juré de renoncer à cet amour interdit et de préserver leur lien. Paraît alors la nouvelle prêtresse qui, comme chaque année, vient veiller sur la pêche. Le peuple l’accueille et Zurga lui fait jurer de rester voilée et pure, au prix de la plus belle perle ou de la mort. La mystérieuse Léïla jure non sans trembler : elle a reconnu Nadir. Lui aussi l’a entendue. Il se reproche d’avoir, parjure, suivi la jeune femme depuis leur rencontre à Candi. Le prêtre Nourabad mène Léïla sur le rocher sacré. Le soir tombe sur les invocations du peuple et la prière de Léïla. Elle entend avec ravissement la voix de Nadir se mêler à la sienne.

Acte II

Comme Nourabad s’apprête à laisser Léïla passer sa première nuit sur le rocher, elle lui raconte son premier acte de vaillance, lorsqu’enfant elle a protégé un fugitif de ses agresseurs et reçu de lui une chaîne en remerciement. Aussitôt seule, elle voit surgir Nadir. Ils ont leur première véritable entrevue, malgré l’interdit. Comme si les cieux les dénonçaient, un orage se lève. Nourabad surprend Nadir. Le peuple alarmé s’en prend à Nadir et à Léïla que dénonce Nourabad. Zurga s’interpose et veut favoriser leur fuite mais, reconnaissant Léïla, que Nourabad a dévoilée, il les condamne à la mort.

Acte III

Tandis que l’orage se calme, Zurga médite, se repent et aspire au pardon de la femme qu’il a aimée et de son ami. Léïla obtient une dernière entrevue avec son juge. Elle demande grâce pour Nadir mais, révélant son amour pour le chasseur, elle provoque la fureur jalouse de Zurga. Lorsque Nourabad vient la chercher pour son exécution, elle donne son collier à un pêcheur. Zurga s’en saisit et la suit précipitamment. Pendant ce temps, Nadir attend le châtiment, environné des pêcheurs enivrés par les libations sacrées. Léïla et Nadir seront frappés au premier rayon du soleil. Enfin unis, ils attendent la mort dans l’extase. La lueur qui paraît n’est pas l’aube mais un incendie qui ravage le camp : allumé par Zurga, dont Léïla avait sauvé la vie jadis, il permet aux amants de s’enfuir dans la confusion.

Agnès Terrier

En coulisses

  • Interview du chef Alexandre Bloch
  • Interview de Julie Fuchs, Cyrille Dubois, Florian Sempey et Luc Bertin-Hugault

Programmation complémentaire

♫ Georges Bizet
Roma, fantaisie symphonique : scherzo
Orchestre National de Lille
Jean-Claude Casadesus, direction
MUSIFRANCE

♫ Georges Bizet
Nocturne n°1 en Fa majeur
Jean-Marc Luisada, piano
RCA

♫ Georges Bizet
Casilda "polka-mazurka"
Riccardo Zadra, piano
GALLO

♫ Georges Bizet
Les Pêcheurs de perles
Tino Rossi, ténor
EMI

♫ Vincenzo Bellini
Zaira
Luigi Roni, basse
Giorgio Casellato Lamberti, ténor
Renata Scotto, soprano
Giovanna Collica, soprano
Carmelo Mollica, mezzo-soprano
Mario Rinaudo, basse
Maria Luisa Nave, mezzo-soprano
Nino Valori, ténor
Orchestre et Chœur du Théâtre Massimo Bellini de Catane
Direction : Danilo Belardinelli
MYTO RECORDS

♫ Georges Bizet
Djamileh
Lucia Popp, soprano
Franco Bonisolli, ténor
Jean-Philippe Lafont, baryton
Jacques Pineau
Choeur de la Radio Bavaroise
Orchestre de la Radio de Munich
Direction : Lamberto Gardelli
Orfeo

Photos

Cyrille Dubois
Cyrille Dubois
Julie Fuchs et Florian Sempey
Julie Fuchs et Florian Sempey
Orchestre national de Lille et Les Cris de Paris
Orchestre national de Lille et Les Cris de Paris

Bibliographie

  • Hervé Lacombe, Georges Bizet : naissance d'une identité créatrice, Fayard, Paris, 2000.
  • Rémy Stricker,Georges Bizet : 1838-1875, Gallimard, Paris, 1999.

Pour aller plus loin

L'équipe de l'émission :
Mots clés :