Dimanche à l'Opéra
Concerts
Dimanche 4 décembre 2016
3h 59mn

Les Noces de Figaro de Mozart sous la direction de Jérémie Rhorer

Un an après leur version électrisante d' « Idomeneo », Jérémie Rhorer et le Cercle de l'Harmonie font sensation au Festival de Beaune avec « Les noces de Figaro ». Riccardo Novaro dans le rôle-titre, chante aux côtés d'Andrew Foster-Williams, Malin Byström et Sophie Karthäuser.

Les Noces de Figaro de Mozart sous la direction de Jérémie Rhorer
Jérémie Rhorer et son orchestre Le Cercle de l'Harmonie © Yannick Coupannec

► Distribution :

Figaro, Valet de chambre du Comte Basse - Riccardo Novaro, baryton
Suzanne, Camériste de la Comtesse et fiancée de Figaro - Sophie Karthäuser, Soprano
Le Comte Almaviva, Grand d’Espagne - Andrew Foster Williams, Baryton
La Comtesse Almaviva, Épouse du Comte - Malin Byström, Soprano
Chérubin, Page du Comte (rôle travesti) - Renata Pokupic, Mezzo-Soprano
Marceline, Gouvernante - Marylin Fallot , mezzo-Soprano
Bartholo, Médecin - Filippo Morace, basse
Don Basile, Maître de musique - Serge Goubioud, Ténor
Barberine, Fille d’Antonio - Valentina Varriale, Soprano

► Argument :

Acte I
Suzanne, camériste de la Comtesse Almaviva, et Figaro, valet du Comte, préparent activement leurs noces : mais elles s’annoncent compliquées, car Almaviva entend exercer son droit de cuissage sur la future mariée, et Figaro doit faire face aux machinations de Marceline, Basile et Bartholo. Tout cela sans oublier le jeune page Chérubin, coureur de jupons, qui a surpris le Comte Almaviva en train de faire la cour à Suzanne. Afin de l’éloigner, Almaviva décide de l'envoyer à l'armée. Figaro ironise sur la nouvelle mission du petit page.

Acte II
Pour détourner le Comte Almaviva de Suzanne, Figaro a échafaudé un plan : dans un billet, il lui fera croire que la Comtesse Almaviva, son épouse tristement délaissée, doit rencontrer un amant fictif le soir même. Quant au rendez-vous que le Comte a fixé à Suzanne au jardin, c'est Chérubin vêtu en femme qui prendra sa place ! Soupirs de Chérubin.
Extrait : « Voi che sapete »

Acte III
Les imbroglios se multiplient : Suzanne et la Comtesse ont réussi à se jouer du Comte, et ce dernier n'y a vu que du feu quand Chérubin, caché dans la chambre de la Comtesse, s’est sauvé en sautant par la fenêtre. Mais depuis ses plates-bandes, le jardinier Antonio a tout vu – ou du moins semble le croire. Le voici qui court rapporter la scène à son maitre. Difficile pour Figaro, qui a raté un épisode, de ne pas enchainer les bévues devant Almaviva. Marceline, Bartholo et Basile surviennent et comptent bien profiter de la situation pour régler leurs comptes avec Figaro. La plus grande confusion règne. Le Comte Almaviva rumine sa vengeance. A-t-il été joué ou non ? Suzanne, qui a pourtant accepté son rendez-vous, lui cache t-elle quelque chose ? Et dire qu'il ne peut même plus jeter Marceline dans les bras de Figaro ! Car par un incroyable coup de théâtre, la matrone se révèle être la mère de Figaro ! De son côté, la Comtesse Almaviva chante sa nostalgie des jours heureux.

Acte IV
La nuit, le jardin du château est le rendez vous des incertitudes et des faux-semblants : Suzanne tromperait-elle son Figaro ? Non, bien sur, Figaro ignore tout simplement ce que Suzanne et la Comtesse ont manigancé pour confondre le Comte. D’ailleurs, celui-ci est pris à son propre piège, et lorsqu’il croit surprendre son épouse en flagrant délit d'adultère, c’est lui qui doit implorer le pardon final – dans l’élan le plus tendre et lumineux jamais écrit par Mozart. Les noces de Figaro et Suzanne auront bien lieu – l'allégresse générale finale en est la promesse.

©Opera Online

► Photothèque :

La Folle Journée ou le Mariage de Figaro, manuscrit avec corrections autographes de P.A de Beaumarchais © Bibliothèque nationale de France et Illustration dans l’édition originale, Acte I (1785)
La Folle Journée ou le Mariage de Figaro, manuscrit avec corrections autographes de P.A de Beaumarchais © Bibliothèque nationale de France et Illustration dans l’édition originale, Acte I (1785)
Les Noces de Figaro, Le Cercle de l'Harmonie & Jérémie Rhorer - Festival de Beaune, 14 juillet 2007
Les Noces de Figaro, Le Cercle de l'Harmonie & Jérémie Rhorer - Festival de Beaune, 14 juillet 2007

► Vidéothèque :

► Renata Pokupic interprète l' Air de Cherubino "Voi che sapete" - Le Cercle de l'Harmonie - Direction Jérémie Rhorer - 16ème nuit de la voix Orange - 4 juin 2007.

Jérémie Rhorer et Richard Brunel au sujet des Noces de Figaro, Festival d'Aix-en-Provence 2012.

Les Noces de Figaro, Choeur et Orchestre de l'Opéra de Paris dirigés par Philippe Jordan, mise en scène : Giorgio Strehler, Opéra Bastille 2010.

Les Noces de Figaro, film de Jean-Pierre Ponnelle avec Dietrich Fischer-Dieskau et Kiri Te Kanawa dirigés par Karl Böhm (Deutsche Grammophon, 1976)

► Bibliographie :

- Jean-Victor Hocquard, Les Noces de Figaro (Aubier-Montaigne, 1979)
- Annie Paradis, Mozart, l’opéra réenchanté (Paris, Fayard, 1999)
- Rémy Stricker, Mozart et ses opéras, fiction ou réalité (Gallimard, 1980)
- L’avant-scène Opéra, Les Noces de Figaro, n° 135-136, 224 p.

Filmographie / Captations de spectacles (disponibles en format DVD) :

- Les Noces de Figaro de Mozart, 1988, mise en scène Peter Sellars, direction Craig Smith, avec Susan Larson, Lynn Torgrove (DECCA)

- Les Noces de Figaro de Mozart, 1993, direction John Eliot Gardiner, avec Alison Hagley, Bryn Terfel…, The English Baroque Soloists, The Monteverdi Choir, Universal Music.

- L'opéra imaginaire (1993), série de courts métrages sur l'opéra : Voi che sapete, film de Pascal Roulin.

- Côté coulisses avec Les Noces de Figaro, 2007, réalisation Jean Soulet, SCEREN – CRDP Académie de Montpellier, coll. L’École des Arts

► Aller plus loin ...

- La partition est disponible sur le site de l'Indiana University School of Music
- Grand entretien avec Jérémie Rhorer sur France Culture
- Interview de Jeremie Rhorer pour le site Concert Classique
- Visite virtuelle de La « maison de Figaro » à Vienne où fut composé Les Noces de Figaro

► Programmation complémentaire :

♫ Wolfgang Amadeus Mozart
Les noces de Figaro :Deh vieni non tardar (Acte IV) air de suzanne transcription pour piano
Friedrich Gulda, piano
(Friedrich Gulda : Mozart no end and the paradise band• Crédits : Sony Classical)

♫ Giuseppe Verdi
Un bal masque (extraits)
Placido Domingo, ténor
Renato Bruson, baryton
Katia Ricciarelli, soprano
Edita Gruberova, soprano
Orchestre du théâtre de la Scala de Milan
Claudio Abbado, direction
(Deutsche Grammophon)

L'équipe de l'émission :