Mercredi 9 novembre 2016
3 min

Quel impact la victoire de Donald Trump pourrait-elle avoir sur le secteur culturel américain?

A l'occasion des élections américaines, Antoine Pecqueur notre chroniqueur, reviendra sur les impacts sur le secteur de la culture si l'élection de Donald Trump est confirmée.

Si l’élection de Donald Trump est confirmée, ce serait bien sûr un choc pour tout le secteur culturel américain.
L’immense majorité des artistes avaient milité pour Hilary Clinton, de Beyoncé à Lady Gaga. Des groupes comme Aerosmith avaient même interdit Donald Trump d’utiliser leur musique dans ses meetings. Seul l’acteur et réalisateur Clint Eastwood militait, en défenseur des armes qu’il est, pour le candidat républicain.

Au-delà de l’émotion, la probable victoire de Donald Trump peut avoir deux impacts majeurs pour le secteur culturel américain : Donald Trump a affirmé durant sa campagne, sa proximité avec Vladimir Poutine, des leaders populistes de partis d’extrême droite européenne l’ont accompagné sur des meetings, comme Geert Wilders, chef de file du parti d’extrême droite néerlandais. On peut donc légitimement s’inquiéter aujourd’hui pour la liberté d’expression aux Etats-Unis. Va-t-il Donald Trump comme dans la Russie de Poutine, interdire les mises en scènes trop radicales ? Cher à votre invité d’aujourd’hui, Olivier Mantei, ou l’emploi de vocabulaire trop engagé dans les œuvres culturelles. L’autre impact est lui plus économique, aux Etats-Unis il n’y a pas aujourd’hui d’aide directe de la culture, passant par un ministère, comme en France. Mais il y a une aide indirecte, au travers d’importantes réductions fiscales accordées aux philanthropes. M. Trump pourrait revenir sur ces avantages, et vu l’inquiétude sur les marchés financiers, par exemple la bourse de Tokyo qui vient de clôturer en baisse de 5.36%. On peut imaginer également la frilosité des entreprises, soutient-elle aussi du monde culturel américain. Après le Brexit, la victoire de Trump serait donc une nouvelle inquiétante pour le secteur culturel. Ce matin, le monde s’annonce encore plus fermé.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :