Mercredi 5 octobre 2016
2 min

Les liens entre l'industrie automobile et le monde de la musique

Jusqu’au 16 octobre se tient à Paris le mondial de l’automobile. A cette occasion, notre chroniqueur Antoine Pecqueur revient sur les liens entre l’industrie automobile et le monde de la musique.

Il y a toujours une attirance réciproque entre ces deux domaines. Tout d’abord, les musiciens peuvent être des fans inconditionnels de la conduite, en particulier les chefs. Ne dit-on d’ailleurs pas qu’ils conduisent les orchestres ?... Le mythique Carlos Kleiber, qui à la fin de sa vie ne dirigeait presque plus, avait accepté de donner en 1995 un concert à Ingolstadt en Bavière (ville de la marque de voiture Audi) mais à une unique condition, qu’il soit rémunéré en nature avec donc à la clé, une voiture Audi A8 dernier cri. De l’autre côté, les marques automobiles ont besoin du savoir-faire musical. Aujourd’hui, elles soignent de plus en plus l’acoustique des voitures. La sonorité des moteurs, mais aussi des intérieurs est étroitement travaillée. Et surtout, l’un des enjeux majeurs pour les designers sonores aujourd’hui, ce sont les voitures électriques. Pour des raisons de sécurité, il faut sonoriser ces véhicules. Renault, a ainsi travaillé avec un chercheur de l’IRCAM sur ce sujet, trouver les sons adéquats pour prévenir les autres véhicules ou les piétons. Plus anecdotique, lors d’un précédent mondial de l’automobile, porte de Versailles à Paris, un piano dessiné par la marque Peugeot pour le compte de Pleyel. Les marques s’associent aussi de plus en plus aux fabricants haut de gamme de hi-fi pour offrir les meilleures enceintes à bord comme Renault avec Bose.

Les constructeurs sont également d’importants mécènes pour la musique.
C’est en particulier le cas des marques allemandes, on peut y voir une affirmation du « Made in Germany ». L’Allemagne, pays des voitures et de la musique classique. C’est aussi une question de cible. L’amateur de musique classique a généralement les moyens de s’offrir une belle berline. BMW organise régulièrement des concerts à Munich au siège de la marque. Ils ont notamment lancé des Jazz Award. Audi, met elle l’accent sur la musique à l’image, la musique de film. Audi qui va par ailleurs ce mois-ci ouvrir sa propre galerie d’art à Paris, ce sera dans le quartier du Marais. Audi accompagnant également l’art contemporain.

Au-delà de l’organisation de leurs propres évènements, les firmes sont aussi mécènes des lieux de musique : salles de concert, festivals. Audi, encore elle, est un des principaux mécènes de la Philharmonie de Paris. On ne s’étonnera donc pas au final, que la musique classique accompagne très souvent les publicités automobiles, surtout pour les modèles haut de gamme comme Lexus, avec Rossini. Dans certaines publicités, les musiciens sont même mis en scène. On avait ainsi pu voir récemment le jeune musicien, Léo Warynski, à Strasbourg pour tourner un spot pour Renault.

Cela est-il uniquement du marketing ? Peut-être, néanmoins, selon une étude parue en Allemagne, l’écoute d’un mouvement lent de musique classique au volant réduirait considérablement le risque d’accident.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :