Vendredi 28 octobre 2016
2 min

Les 50 ans du Bac ES

À l’occasion des 50 ans de la filière ES, c’est-à-dire économie et social, notre chroniqueur Antoine Pecqueur nous éclaire sur la naissance du Baccalauréat économique.

Il est nécessaire de rappeler que l’économie était enseignée au XIXe siècle dans le secondaire, mais avait ensuite disparu à partir de 1892, avec la mise en place de l’enseignement moderne. Avec une exception quand même, pour les filières techniques, l’économie était toujours enseignée en lien avec le droit. Il a donc fallu attendre 1966, il y a 50 ans, pour que la série B du Baccalauréat général soit créée. Série B était le nom original, il sera rebaptisé ES (Économie et Social) en 1992. On doit donc cette naissance à un homme, Christian Fouchet, ministre de l’Éducation nationale du général De Gaulle. Si Christian Fouchet a mis en place le bac éco, ce fût pour plusieurs raisons. Déjà, la tendance globale était à davantage de spécialisation et donc de diversification des cycles, le but était aussi de canaliser les effectifs. Enfin, l’Etat cherchait à améliorer la qualification des jeunes Français, pour accompagner la croissance économique.

On peut donc se demande sur l’état actuel de la filière ES. Cette année il y a eu plus de 100 000 élèves au Bac ES, une belle réussite donc, mais non exemple de polémique. Cependant, en parlant d’économie les enseignants font forcément référence à l’actualité, ce qui fait débat, car ce n’est pas facile pour un enseignant de débattre des choix économiques de l’Etat, qui est aussi son employeur. Il y a aussi le lien économie et science sociale, qui peut être attaqué par certains économistes, car la guerre entre les courants d’économistes se retrouve naturellement dans la filière ES. Pour les économistes néoclassiques, c’est-à-dire défenseurs du système libéral, la filière est entre les mains des keynésiens, qui prônent une régulation du système. L’ouverture aux sciences sociales s’inscrit clairement dans la démarche des économistes dit hétérodoxes, pour qui l’économie ne peut se penser qu’en rapport avec la sociologie, la philosophie. Aujourd’hui toute la polémique qui agite le milieu est de savoir si l’économie est une science à part entière, ce que défendent les économistes orthodoxes et que combattent les hétérodoxes. Les élèves se trouvent donc au cœur du débat, pas de risque de s’ennuyer en cours donc, et d’ailleurs si vous êtes un ancien élève de SES, vous pouvez témoigner sur le site de l’association des professeurs de sciences économiques et sociales (l’APSES). Ici en tout cas, un tiers de l’équipe de la matinale a fait un Bac ES.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :