Jeudi 8 septembre 2016
2 min

La réouverture de l'Elysée Montmartre

Notre chroniqueur Antoine Pecqueur s’intéresse aujourd’hui à la ré-ouverture de l’Elysée Montmartre. Le rideau semble s'ouvrir sur un nouveau business model…

C’était le 22 mars 2011. Un terrible incendie ravage la salle parisienne de l’Elysée Montmartre, entrainant sa fermeture et un avenir incertain. En 2014, elle est finalement racheté par Julien Labrousse (producteur/architecte) et Abel Nahmias (producteur de cinéma). Le binôme avait déjà racheté le Théâtre du Trianon en 2009 et se fait ainsi une place face à de lourds concurrents tels que le Groupe Lagardère et Fimalac.
L’Elysée Montmartre ouvrira ses nouvelles portes le 15 septembre, après 2 ans de travaux sous les conseils du scénographe Antoine Fontaine (qui travaille tant pour le cinéma que pour l’opéra), pour un total de 8 millions d’euros (avec le soutien de la BPI). Pour le binôme, l’Elysée Montmartre s’inscrit dans une complémentarité avec le Trianon : le premier sera centré sur les univers électro/métal tandis que le second gardera son identité pop/folk.
Nous avions déjà observé l’intéressant business model de Richard Bona (souvenez-vous, c'était la chronique du lundi 5 septembre) qui intégrait salle de spectacle et restauration. Pour l’Elysée Montmartre, un projet de boutique-hôtel a été lancé, une idée de plus en plus développée dans l’industrie du spectacle, et ce, même pour la future Philharmonie de l’Elbe à Hambourg (ce phénomène ne touche donc pas uniquement les salles privatisées). Ainsi, c’est un hôtel West Inn de 244 chambres, offrant une avantageuse vue sur le port, qui s’érigera dès janvier à côté de la bâtisse allemande.
Dans certaines grandes villes, c’est une offre véritablement demandée, tant pour le public que pour les artistes, et on trouve ainsi à Londres un établissement du genre, offrant 22 chambres, des salles de travail et des espaces pour les répétitions.

Les salles de spectacle s’imbriquent de plus en plus dans d’autres secteurs liés au tourisme, pour Richard Bona, c’est la restauration et pour l’Elysée Montmartre l’hôtellerie. Reste à savoir si, à l’instar du chanteur M qui se produira pour la ré-ouverture de la salle le 15, le public dira aime…

♫ Mathieu Chedid
Elle
M, chant
Barclay

L'équipe de l'émission :
Mots clés :