Lundi 29 août 2016
2 min

L'économie de la culture en Belgique

Aujourd’hui notre chroniqueur Antoine Pecqueur nous propose une analyse de l’économie culturelle belge pour la période 2017-2021, entre stratégies libérales et pression populiste, la situation semble délicate pour certains ensembles…

Les ministres des trois communautés belges (Flandre, Wallonie et Bruxelles capitale) ont annoncé leurs financements pour les 4 ans à venir. Si des ensembles reconnus tels que le Collegium Vocale de Gent et B’rock voient leur soutien renouvelé, d’autres tels qu’Il Fondamento et Anima Eterna ne connaissent pas la même chance. Le milieu artistique belge se retrouve ainsi pris entre une stratégie libérale (soutenir les compagnies solides à succès, encourager les ressources propres…) et les revendications politiques populistes de partis tels que la NVA, fragilisant le multiculturalisme (Ultima Vez, Vox Luminis…). D'autres structures dépendant du ministère national, comme la Monnaie et le Bozar, ne sont pas en reste, le gouvernement proposant, par exemple, de fusionner l’orchestre de la Monnaie avec l’orchestre national...

L'équipe de l'émission :
Mots clés :