Création Mondiale
Magazine
Lundi 24 février 2020
5 min

" Urphänomen 1 " de Sasha J. Blondeau (1/5)

Création mondiale rediffuse cette semaine "Urphänomen 1" de Sasha J. Blondeau, dans la version d'Alexandra Greffin Klein et Alexis Descharmes. Un écho à "Urphänomen II" pour piano et électroniques créé au festival Présences 2020 début février.

" Urphänomen 1 " de Sasha J. Blondeau (1/5)
Sasha J. Blondeau, © Radio France / Christophe Abramowitz

« Urphänomen 1 » de Sasha J. Blondeau
Pour violoncelle et violon
Interprété par Alexis Descharmes, violoncelle et Alexandra Greffin-Klein, violon
( Musiciens de l'Ensemble Court-Circuit )
Création enregistrée le 04 avril 2018 à Radio France – Rediffusion à l’occasion du festival Présences 2020

Premier Mouvement : très rapide, erratique, et articulé

Sasha J. Blondeau est un compositeur que la littérature et la philosophie nourrissent beaucoup, et comme il lit continuellement, les écrits de ses « compagnons de pensée » entrent dans ce qu’il compose, et vont parfois jusqu’à se refléter dans un titre.
C’est ce qui se passe avec Urphänomen 1, qui emprunte son titre à une notion chère à Goethe dans la Théorie des couleurs, celle de Phénomène primitif (ou originel), reprise ensuite par Hegel, et Marx. Le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman n’est pas loin non plus…
Sur la partition de ce premier mouvement, très peu d’indications, juste les mots « rapide », « erratique », « articulé ».

L'équipe de l'émission :