Création Mondiale
Magazine
Vendredi 28 décembre 2018
5 min

" Solitaire Mikado " pour voix et piano de Gérard Pesson (Rediffusion 5/5)

Le compositeur de la semaine dans Création Mondiale est Gérard Pesson. Pour Vincent Bouchot et Denis Chouillet, il a imaginé en 2016 un recueil de mélodies sur des poèmes de différents auteurs : Pierre Alferi, Valerio Magrelli, Dominique Quélen et Elena Andreyev. [Rediffusion]

" Solitaire Mikado " pour voix et piano de Gérard Pesson (Rediffusion 5/5)
Gérard Pesson, © C. Daguet / Editions Henry Lemoine.

« Solitaire Mikado » pour voix et piano de Gérard Pesson
Sur des poèmes de Pierre Alferi, Elena Andreyev, Valerio Magrelli & Dominique Quélen
Interprété par Vincent Bouchot, voix et Denis Chouillet, piano  
Rediffusion de la création enregistrée le 06 mai 2016 à Radio France.

Cinquième tableau :"Moins qu'un accord"  de Pierre Alferi
(extrait des "Allures naturelles" )

Toute cette semaine, Vincent Bouchot  et Denis Chouillet  ont mis leur imagination et leur sensibilité à disposition pour faire vivre la musique à fleur de peau de Gérard Pesson   : cinq miniatures jouées et chantées sur le fil, suspendues dans le  vide, à la limite du rien, et qui ont contraint les interprètes à un jeu  d'équilibristes.
Nous les retrouvons aujourd'hui encore dans une miniature du tandem Pesson/Alferi  : "Moins qu'un accord", le seul poème de la suite à parler directement de musique.
Accord ou désaccord ?

Moins qu’un accord
moins qu’un accord, l’accord
est une virtualité de toute
hauteur comme l’ennui, l’attente,
de toute sensation : au lieu
d’en concilier plusieurs il interprète
chacune ailleurs ; mais quelquefois
si loin derrière la mélodie
(dérivant, dérivé
samplé) qu’il sonne étrangement
sinon faux ; alors l’on sent que l’enthousiasme
non plus que le dégoût, le bel ensemble
de tout ce que l’on sent, ne sont
de mise : en constant désaccord
avec rien, ce rien qui, après tout
existe et sort de tout indemne.

Pierre Alferi,Les allures naturelles  ; éditions P.O.L (1991) 

L'équipe de l'émission :