Création Mondiale
Magazine
Vendredi 26 avril 2019
5 min

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (5/5)

C'est un trio instrumental entre Asie et Occident qui s'invite cette semaine dans Création mondiale : le erhu (vièle chinoise traditionnelle), l’accordéon et la piano, grâce aux cinq Bagatelles de la compositrice taïwanaise Lin-Ni Liao : "One Bird, one Tree".

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (5/5)
Fanny Vicens, Wilhem Latchoumia, Lin-Ni Liao et Wang Ying-Chieh au studio 106, © Radio France / Dimitri Scapolan

« One bird, one tree » pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao
Interprété par Wang Ying-Chieh (erhu), Fanny Vicens (accordéon) et Wilhem Latchoumia (piano)  
Rediffusion de la Création enregistrée à Radio France le 14 novembre 2017

Bagatelle 5

La poétesse américaine Emily Dickinson s’y entendait à faire chanter la nature, les fleurs, les arbres, le vent.

La compositrice Lin-Ni Liao est douée de la même sensibilité, et c’est à la joueuse de erhu Ying Chieh Wang que la compositrice confie par exemple les sons du vent dans la 5ème  Bagatelle : un son détimbré, presque soufflé et riche en harmoniques. On  est loin des sons habituellement produits par cet instrument à deux  cordes dans la musique traditionnelle chinoise.

Lin-Ni Liao connaît la vièliste Ying Chieh Wang depuis de longues années. En revanche son intérêt pour les instruments traditionnels chinois est beaucoup plus récent !

Mais grâce à l’engagement de cette soliste pour la musique contemporaine, elle en est maintenant à sa deuxième pièce pour Erhu…

L'équipe de l'émission :