Création Mondiale
Magazine
Jeudi 25 avril 2019
5 min

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (4/5)

C'est un trio instrumental entre Asie et Occident qui s'invite cette semaine dans Création mondiale : le erhu (vièle chinoise traditionnelle), l’accordéon et la piano, grâce aux cinq Bagatelles de la compositrice taïwanaise Lin-Ni Liao : "One Bird, one Tree".

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (4/5)
Fanny Vicens, Wilhem Latchoumia, Lin-Ni Liao et Wang Ying-Chieh au studio 106, © Radio France / Dimitri Scapolan

« One bird, one tree » pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao
Interprété par Wang Ying-Chieh (erhu), Fanny Vicens (accordéon) et Wilhem Latchoumia (piano)  
Rediffusion de la Création enregistrée à Radio France le 14 novembre 2017

Bagatelle 4

Chaque jour, les musiciens sollicités par la compositrice Lin-Ni Liao déclinent un aspect de One Bird, one Tree.
Chaque miniature est une façon renouvelée d’envisager la relation entre  la vièle traditionnelle chinoise (le erhu), l’accordéon et le piano.  Chaque tableau a sa vie propre, et c’est pour cette raison qu’il porte  le titre de Bagatelle.

Comme d’autres pièces du même type dans la musique de Lin-Ni Liao,  ces Bagatelles sont des pièces à l’utilisation très libre.
Les  musiciens peuvent les intercaler entre d’autres compositions. Ce sont  des interludes, comme les musiciens baroques en concevaient. Libres à  eux d’en jouer une, deux, trois… ou la totalité, lors d’un même concert. 

L'équipe de l'émission :