Création Mondiale
Magazine
Mercredi 24 avril 2019
5 min

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (3/5)

C'est un trio instrumental entre Asie et Occident qui s'invite cette semaine dans Création mondiale : le erhu (vièle chinoise traditionnelle), l’accordéon et la piano, grâce aux cinq Bagatelles de la compositrice taïwanaise Lin-Ni Liao : "One Bird, one Tree".

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (3/5)
Fanny Vicens, Wilhem Latchoumia, Lin-Ni Liao et Wang Ying-Chieh au studio 106, © Radio France / Dimitri Scapolan

« One bird, one tree » pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao
Interprété par Wang Ying-Chieh (erhu), Fanny Vicens (accordéon) et Wilhem Latchoumia (piano)  
Rediffusion de la Création enregistrée à Radio France le 14 novembre 2017

Bagatelle 3

La poésie, la peinture et les phénomènes naturels sont très souvent des sources d’inspiration pour la compositrice Lin-Ni Liao.
Cette fois-ci, c’est la poésie d’Emilie Dickinson  qui lui a inspiré ses cinq Bagatelles, toutes traversées par les jeux  de lumière et d’ombre propres à cette poésie, et la façon dont  l’écrivaine américaine dispose les mots sur la page.

Il a fallu aux trois interprètes une écoute très fine pour entrer dans ces pièces très délicates. Lin-Ni Liao  a réuni là un superbe trio de chambre. Elle-même pianiste, la  compositrice avait très envie pour cette pièce d’explorer le jeu dans le  piano, le jeu sur les cordes. Wilhem Latchoumia a dû par conséquent imaginer quels sons la compositrice entendait intérieurement !

L'équipe de l'émission :