Création Mondiale
Magazine
Lundi 22 avril 2019
5 min

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (1/5)

C'est un trio instrumental entre Asie et Occident qui s'invite cette semaine dans Création mondiale : le erhu (vièle chinoise traditionnelle), l’accordéon et la piano, grâce aux cinq Bagatelles de la compositrice taïwanaise Lin-Ni Liao : "One Bird, one Tree".

" One bird, one tree " pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao (1/5)
Fanny Vicens, Wilhem Latchoumia, Lin-Ni Liao et Wang Ying-Chieh au studio 106, © Radio France / Dimitri Scapolan

« One bird, one tree » pour erhu, accordéon et piano de Lin-Ni Liao
Interprété par Wang Ying-Chieh (erhu), Fanny Vicens (accordéon) et Wilhem Latchoumia (piano)
Rediffusion de la Création enregistrée à Radio France le 14 novembre 2017

Bagatelle 1

“One note
From one bird
Is better than
A million words”

Pages du Gorgeous Nothings de Emily Dickinson
Pages du Gorgeous Nothings de Emily Dickinson

C’est ce qu’on peut lire dans le recueil de poèmes d’Emily Dickinson « The gorgeous Nothings ».
Ces deux vers sont une invitation à l’épure, comme le sera toute cette semaine la musique de Lin-Ni Liao pensée pour trois solistes de haut vol.
Une  invitation à l’épure, mais aussi une exploration des timbres des  instruments dans des nuances toujours très fines, et un jeu de  correspondances entre les lumières et les sons. Il se trouve que Lin-Ni Liao est douée de synesthésie !

L'équipe de l'émission :