Création Mondiale
Magazine
Mercredi 30 octobre 2019
5 min

" Immobilités " pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis (3/5)

Dans Création Mondiale cette semaine un authentique tandem poète/compositeur pour des miniatures radiophoniques et féministes sur le thème de l'immobilité. Le compositeur Nicolas Tzortzis invite la poétesse sonore Camille Bloomfield !

" Immobilités " pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis (3/5)
L'ensemble TM+ sous la dir de Laurent Cuniot et Muriel Ferraro à l'Auditorium de RF / En vignette Nicolas Tzortzis par M Zanaria et Camille Bloomfield

« Immobilités » pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis
Sur des poèmes de Camille Bloomfield
Interprété par Muriel Ferraro, soprano
Et l’Ensemble TM+, direction Laurent Cuniot
Création enregistrée le 27 septembre 2019 à l’Auditorium de Radio France

Troisième mouvement :

Le poème de Camille Bloomfield stigmatise cette fois l'immobilité de nos Sociétés, quand il s'agit d'évolution de la langue. Pourquoi a-t-on par exemple tant de mal avec le féminin des noms de métiers ?
La poétesse part du principe que dans ce domaine aussi tout n'est qu'une question d'habitude, et que quand on dit "ça ne sonne pas bien", on est de mauvaise fois...
Parler de menace de la langue française est aussi très exagéré !
Pour mettre en musique ce texte militant, le compositeur se sert d'une technique de propagande en répétant les objets sonores (à chaque mot correspond un objet sonore) : pour nous habituer à ces noms, il les martèle !

"Écrite entre juin et juillet 2019, l’œuvre est basée sur cinq poèmes de Camille Bloomfield, écrits spécialement pour l’occasion. Les textes parlent des immobilités réelles, symboliques, psychologiques ou imaginaires que ressent une femme aujourd’hui, que ce soit dans sa vie personnelle, professionnelle ou affective.
La musique met en scène les textes, en créant le cadre qui permettra de mieux comprendre les situations décrites, dans une sorte de théâtre sonore destiné pour la radio." (Nicolas Tzortzis)

3. Immobile : société

« la langue française se trouve désormais en péril mortel » (Académie française, 26 octobre 2017)

« Ma fille, un jour tu seras :
maréchale-ferrante bucheronne mannequine cheminote metteuse en scène entrepreneuse adjudante karatékate kiosquière artificière sapeuse pompière handballeuse argentière logisticienne douanière dresseuse brigadière startupeuse pédégère slameuse financière brasseuse pizzaiola huissière écrivaine préhistorièenne entraineuse officière poétesse autrice littératrice préfacière torera torréfactrice guerillera contremaitresse customiseuse cheffe gameuse gangstère ferronnière windsurfeuse cunicultrice grutière décolleteuse vlogueuse télématicienne défenderesse venderesse alcoolière doctoresse ambulancière skippeuse... Première ministre ! Présidente dictatrice bourelle ! Substitute reportrice tôlière détractrice cytodiagnosticienne certificatrice armurière armatrice dépeceuse bandite zingueuse clerque chiropractrice ! bouchère disséqueuse ! équarrisseuse désinfectrice !! »
ad lib. ...
Quant à vous, un jour, vous serez habitués. »
© Nicolas Tzortzis - BabelScores 2019

-

L'équipe de l'émission :