Création Mondiale
Magazine
Vendredi 19 février 2021
5 min

« Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini (5/5)

Encore un tandem féminin compositrice-interprète dans Création mondiale cette semaine : la compositrice Patricia Alessandrini a imaginé pour la flûtiste Keiko Murakami une musique crépusculaire, baptisée « Il y a plus d'eau que prévu sur la lune ». Partenaire de ce nouveau feuilleton, le GRM.

« Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini (5/5)
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami , © Françoise Cordey

« Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini
Pour flûte contrebasse, voix et électroniques
Keiko Murakami, flûte contrebasse et voix
En collaboration avec le GRM, décembre 2020 

Fragment 5

Patricia Alessandrini et Keiko Murakami se connaissent depuis longtemps, mais c'est pourtant en terrain vierge qu'elles se sont retrouvées au moment de donner naissance aux cinq moments de « Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » dans les studios du GRM. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les flûtes contrebasses ne courent pas les rues ! Pour cet instrument rare (cet "éléphant" pour reprendre une expression de Keiko Murakami), Patricia Alessandrini a imaginé une musique qui se joue, joli paradoxe, sur du velours, ou plutôt sur la pointe des pieds...

Retrouvez la version binaurale de la pièce

Ici

L'équipe de l'émission :