Création Mondiale
Magazine
Vendredi 31 janvier 2020
5 min

« I nalt be clode on the frolt » de Mikel Urquiza (5/5)

Dans Création Mondiale cette semaine un cycle de chansons de Mikel Urquiza créé par Marion Tassou, et les neuf instrumentistes de l’Ensemble l’Instant Donné, en avril 2018. Une rediffusion qui sert de prélude au festival Présences 2020.

« I nalt be clode on the frolt » de Mikel Urquiza (5/5)
Les membres de L'instant Donné et Mikel Urquiza au milieu, par Rémy Jannin

« I nalt be clode on the frolt » de Mikel Urquiza
pour soprano et ensemble  
Interprété par Marion Tassou, soprano et l’Ensemble L’Instant Donné
Création enregistrée le 17 avril 2018 à Radio France.  
Rediffusion à l’occasion du festival Présences 2020

Cinquième mouvement :"The Wind that blows is all that anybody knows"
(Henri David Thoreau)

Pourquoi 5 chansons quand 4 suffisent ?
C’est un peu en ces termes que Mikel Urquiza a abordé le 5ème jour de la semaine.
Pour la miniature du vendredi, il a eu envie de proposer tout autre chose. Il a oublié l’esprit « chanson » et il a voulu surtout mettre de côté l’idée de petite annonce et de rapport mercantile entre les humains. Changement de perspective !

Cette pièce (sorte d’interlude qui pourrait être joué à n’importe quel moment dans la suite) est une pirouette poétique et philosophique.

Comme Henri David Thoreau, l’auteur à qui Mikel Urquiza emprunte le titre de cet interlude, le compositeur est convaincu qu’il  faut revenir à l’essentiel. L’essentiel est ici le son que les musiciens (chanteuse comprise) font en soufflant dans leurs mains jointes : un seul et même geste pour tous ! Le vent, joué par dix musiciens...

L'équipe de l'émission :