Création Mondiale
Magazine
Mardi 16 novembre 2021
4 min

« Attan’Datte » de Frédéric Durieux (2/5)

Dans nos brèves sonores cette semaine les cinq tableaux de Attan'Datte, une page de Frédéric Durieux imaginée pour la chanteuse de Nô Ryoko Aoki et le quatuor Tana, une façon de faire dialoguer deux cultures.

« Attan’Datte » de Frédéric Durieux (2/5)
Frédéric Durieux, Nô Ryoko Aoki et le Quatuor Tana

« Attan’Datte » de Frédéric Durieux pour voix Nô et quatuor à cordes  
Ryoko Aoki (chanteuse de théâtre Nô)  
Quatuor Tana : Antoine Maisonhaute (violon), Ivan Lebrun (violon), Julie Michael (alto), Jeanne Maisonhaute (violoncelle)  
Enregistré le 13 octobre 2921 à la Seine Musicale - Boulogne

Attan' Datte est la mise en musique du poème de Ayukawa Nobuo : une Histoire de Paradis, éditions Labarque (1953). Merci à Véronique Brindeau (INALCO) pour ses lumières sur l'auteur de ce poème et la tradition du théâtre Nô

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Tableau 2 :

Pour composer Attan' Datte, Frédéric Durieux souhaitait utiliser un poème contemporain. Sur les conseils du musicologue Laurent Feneyrou, il a exploré l'univers d'un poète de l'après-guerre sur lequel Véronique Brindeau, musicologue et historienne de la musique japonaise, nous renseigne. Le texte chanté par Ryoko Aokinous plonge dans une atmosphère automnale et sombre : un homme sur le quai de gare, deux fillettes (figures d'anges), une femme qui attend ...

Pour entrer dans les finesses du poème, le compositeur a travaillé à partir d'une traduction phonétique et littérale du texte.

Une histoire de paradis

Strophe 2

Dans le ciel nocturne et gelé de novembre Il y avait une petite étoile qui luisait
Comme cette fillette
Lui aussi quelque part Il doit rentrer
Un quelque part
Obscure et froid 

Traduction Karine Marcelle Arneodo  

L'équipe de l'émission :