Dimanche 29 décembre 2019
30 min

« Rayon vert » pour cinq musiciens de Jocelyn Mienniel (Diffusion intégrale et portrait du compositeur)

Un peu de rêve en ces temps troubles avec Rayon Vert, la suite instrumentale imaginée par le flûtiste compositeur Jocelyn Mienniel. "Rayon Vert", c’est aussi le titre d’un film d’Eric Rohmer…

« Rayon vert » pour cinq musiciens de Jocelyn Mienniel (Diffusion intégrale et portrait du compositeur)
Jocelyn Mienniel, © Masha Mosconi

« Rayon vert » pour cinq musiciens de Jocelyn Mienniel
Avec : Aurélie Saraf, harpe / Elise Dabrowski, contrebasse / Florian Satche, grosse caisse symphonique, bols, métaux / Thomas Bloch, cristal Baschet  / Jocelyn Mienniel, flûtes    
Création enregistrée à la Seine Musicale à Boulogne le 19 novembre 2019

Emission en partenariat avec la SACEM

logo SACEM
logo SACEM

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

Jocelyn Mienniel a réuni autour de lui le mois dernier à la Seine Musicale des musiciens dont il connaît le savoir-faire d'improvisateurs. Les partitions qu'il a imaginées pour eux sont succinctes, parfois traditionnelles dans l'écriture, d'autres fois proches du graphisme, du dessin. Le regard, l'oeil sont très importants pour ce musicien fasciné par l'art cinétique et l'art abstrait (Vasarely, Soulages, Mondrian, Richter...). Le regard et l'ouïe sont convoqués lorsqu'on est face à l'océan et qu'on guette le rayon vert au coucher du soleil. Jocelyn Mienniel a voulu saisir en musique cet instant, dans toutes ses variations possibles, de sonorités et de lumières. Il a donc choisi un instrumentarium qui suggère en même temps l'élément liquide, le scintillement et les profondeurs.

Thomas Bloch, cristal Baschet
Thomas Bloch, cristal Baschet, © Elise Dabrowski

Les partitions de Rayon vert laissent beaucoup de latitude aux interprètes également acteurs de la musique : chacun a pu suggérer des choses ; pour l'un des instruments (telle ou telle percussion), pour l'autre des sons, des modes de jeu.

Calque de Remous
Calque de Remous, © Jocelyn Mienniel

"Rayon Vert" va connaître bientôt sa version élargie (quintette à vent, quatuor à cordes, piano, harpe, cristal Baschet, tuba et percussions : 15 musiciens en tout). La création est prévu le 03 mars au Théâtre LeSalmanazar d'Epernay où le compositeur est en résidence.

https://theatrelesalmanazar\.fr/spectacles/rayon\-vert/

Aurélie Saraf et Jocelyn Mienniel
Aurélie Saraf et Jocelyn Mienniel, © Elise Dabrowski

Dans cette émission-portrait, nous entrons dans l'atelier de composition de Jocelyn Mienniel, musicien caméléon, compositeur, flûtiste, arrangeur, manipulateur d'électronique, producteur (label Drugstore Malone), fondateur de l'Ensemble Art Sonic avec Sylvain Rifflet, et organisateur de concerts et d'événements.

Cercles, partition graphique
Cercles, partition graphique, © Jocelyn Mienniel

programmation musicale

B.O.F de Rayon Vert, d'Eric Rohmer (youtube)

La Mer de Claude Debussy (extrait) par l'Orchestre Philharmonique de Berlin - direction Simon Rattel - label EMI

Musiques de Jocelyn Mienniel :

I. (Jocelyn Mienniel) Solo

Slow Motion Solo Jocelyn Mienniel

Re-wash part.2 (Jocelyn Mienniel / Sylvain Rifflet) - interprété par L’Encodeur Jocelyn Mienniel, flûte+traitements électroniques et Sylvain Rifflet, clarinette+traitements électroniques

Stéréométrie (Jocelyn Mienniel) interprété par B A B E L (Jocelyn Mienniel-flûte, Ashraf Sharif Khan-sitar, Iyad Haïmour-oud, Stracho Temelkovski-mandole, Joachim Florent-contrebasse, Antony Gatta-percussions)

Sequenza delle Cinque Terre / 2. Vernazza (Jocelyn Mienniel) - interprété par l’Ensemble Art Sonic

 A propos de RAYON VERT

“Mes sources principales d’inspiration sont, l’observation et la contemplation de tous les détails qui peuvent ressortir d’une image, d’un paysage, de ses parfums, d’un lieu, d’une forme géométrique, d’une couleur, d’une matière grossie à la loupe comme un regard cinétique porté sur ce qui m’entoure.
J’aime imaginer la musique pour grand orchestre comme un kaleidoscope sonore immersif, en transposant d’une manière très impressionniste, les reliefs, les reflets, les espaces et le temps qui se déroulent sous mes yeux. Par un jeu de dynamiques et une écriture mêlée à l’improvisation, je cherche à mettre en place des persistances auditives et des illusions sonores avec le mélange des timbres instrumentaux.
La pratique sonore de la musique de chambre que j’élabore avec l’Ensemble ART SONIC depuis de nombreuses années m’a amené à imaginer une version réduite de nomenclature symphonique pour cette création en faisant appel à d’autres ensembles et musiciens qui ont la même démarche que moi.
Joce Mienniel

RAYON VERT, est un programme sur la Mer, faisant l’éloge de la lenteur et du mouvement circulaire, immergé dans une scénographie hors du commun jouant sur les nuances de couleur comme un ocean graphique.  

Par cette attente du dernier rayon d’un coucher de soleil sur l’horizon qui nous apporte un prisme de lumière inattendu, c’est toute une tension musicale qui entre en action grâce à des musiciens aux personnalités singulières, laissant apparaitre ici une puissante émotion et une réelle profondeur poétique.   

Créée en version miniature pour l’Ensemble ART SONIC et l’Orchestre Ephémère, la pièce Rayon vert, inspirée du film du même nom, fut composée par Joce Mienniel. Cette formation originale doublait le nombre d’interprètes en associant percussions et instruments plus métalliques au quintet à vent.  

Le programme “Rayon Vert” pour Symphonique de poche rassemblera les instruments et musiciens d’alors invitant à les rejoindre, un quatuor à cordes, un tuba et des instruments de lutherie contemporaine.

Line up
Quintette à vent :
Ensemble ART SONIC :  
Jocelyn Mienniel, flûtes / Ariane Bacquet, hautbois et cor anglais, flûte / Jean-Brice Godet, clarinette en Bb et clarinette basse / Baptiste Germser, cor/ Sophie Bernado, basson + contrebasson
Quatuor à cordes :
Irène Lecoq, Violon / Julia Robert, Violon alto / Anaïs Moreau, Violoncelle / Elise Dabrowski, Contrebasse  

Piano : Claudine Simon
Harpe : Aurélie Saraf
Cristal Baschet : Thomas Bloch
Tuba : Carl Ludwig Hubsch  

Percussions
Bols, cloches et métaux : Joël Grare
Grosse caisse symphonique, métaux et cymballes : Florian Satche
Son : Céline Grangey
Création lumière & scénographie : Sébastien Lefevre 

Equipe artistique
JOCELYN MIENNIEL
Flûtiste classique de formation, compositeur, orchestrateur, arrangeur et touche-à-tout en électronique musicale, c'est en juin 2004 qu'il sort avec le Premier Prix de Jazz à l'unanimité et avec les félicitations du jury du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris. Au début de l’année 2009, il devient membre de l’Orchestre National de jazz sous la direction de Daniel Yvinec.
Le très large spectre de ses influences et activités rend ce musicien définitivement hors normes, difficile à classer. Jazz et musiques improvisées, pop, rock, chanson française, musiques du monde, musique classique, sans oublier les compositions pour le petit et le grand écran. Joce Mienniel déploie ses talents dans autant d’univers qui font de cet artiste de quarante cinq ans un caméléon recherché et estimé. il se livre avec une égale maestria aux instruments de musique du monde, aux claviers et à l’exploration électronique, tel un prodigieux créateur d’ambiances.   

Informations complémentaires

  • Joce Mienniel est en résidence de compositeur au Salmanazar-Théâtre d’Epernay, en 2018-2020 avec le soutien de le SACEM et de la DGCA.  
  • •Joce Mienniel est artiste et compositeur en Résidence de 2020 à 2023 à l’Abbaye de Royaumont dans le cadre du programme transculturel de la fondation. 
L'équipe de l'émission :