Dimanche 26 septembre 2021
30 min

« Trois sur Cinq » pour accordéon et percussions de Clara Iannotta (diffusion intégrale et portrait)

Clara Iannotta avait tout juste 30 ans lorsqu'elle a composé Trois sur Cinq pour notre émission (à l'époque Alla Breve). C'était la plus jeune de tous les compositeurs à avoir obtenu une résidence à Berlin sous l'impulsion de l'Office Allemand d'Echanges Universitaires (le DAAD) !

« Trois sur Cinq » pour accordéon et percussions de Clara Iannotta (diffusion intégrale et portrait)
Clara Iannotta et le Trio K/D/M/, © Jean Radel

« Trois sur Cinq » pour accordéon et percussions de Clara Iannotta
Par le Trio K/D/M/: Bachar Khalifé & Gilles Durot (percussions), Anthony Millet (accordéon)   
Enregistré en mars 2013
En écho à l'émission d'archives d'Arnaud Merlin consacrée à Clara Iannotta
En écho au Festival Musica 2021

Cette musicienne native de Rome a fait son premier apprentissage en Italie, avant de rejoindre à Paris la classe de composition du CNSMdP et le cursus de l'IRCAM.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Clara Iannotta aime écrire pour les solistes, et la musique de chambre domine sa production.
Très attentive à l'engagement physique dans le son et au geste instrumental, elle écrit une musique qui exige beaucoup des interprètes.

"Trois sur Cinq"

C'est pour le trio KDM des percussionnistes Gilles Durot et Bachard Khalifé, et de l'accordéoniste Anthony Millet , qu'elle a imaginé la musique de cet Alla Breve en cinq mouvements.

Le titre de la pièce "Trois sur Cinq" est une allusion au nombre de participants et de mouvements de la pièce, et en même temps une allusion à la composante rythmique très marquée de ces cinq miniatures.

Clara Iannotta & la recherche sonore

Clara Iannotta a été flûtiste avant de devenir compositeur. Ce passé d'interprète a une influence certaine sur sa vision du geste instrumental, et participe de son intérêt pour l'aspect physique de la production sonore et la diversité des modes de jeu. 

La recherche sonore est au cœur de sa musique. L'originalité des timbres qui se dégagent de l'ensemble de ses oeuvres en témoigne, ainsi que son affection pour les objets et les machines; en 2014, elle travaillait sur une composition pour le trio Catch et 12 boîtes à musique, manipulées grâce à une interface par l'un des musiciens : The people here go mad - They blame the wind. La création de cette pièce a eu lieu au festival de Witten en 2014. 

La même année, Clara Iannotta sortait de l'univers de la musique de chambre pour ouvrir au grand ensemble avec une commande de l'Ensemble InterContemporain : cette page imprégnée par les poèmes de la poétesse Irlandaise Dorothy Molloy a été créée au Festival d'Automne cette année-là.

Depuis 2013-14, il s'est passé pas mal de choses dans la vie et l'œuvre de Clara Iannotta. Elle a remporté de nombreux prix de composition, parmi lesquels le Prix Ernst von Siemens. Trois disques monographiques sont parus, en 2016 (A FAILED ENTERTAINMENT sur le label du festival de Witten), 2020 (EARTHING sur le label Wergo) et 2021 (MOULT, sur le label Kairos). On peut donc aujourd'hui se faire une belle idée de son univers musical.

Double casquette ! 

Clara Iannotta est à la tête du festival de Budenz en Autriche depuis 2013 et va co-diriger en 2022 le festival Klangspuren Schwaz. Cette activité lui permet de s'engager pleinement dans la création et de défendre la musique des compositrices !

Actualités

Ailleurs sur le web 

L'équipe de l'émission :