Dimanche 6 juin 2021
30 min

« Souvenirs, fictions » de Alvaro Martinez Leon (diffusion intégrale et portrait du compositeur)

Souvenirs-Fictions, c’est le titre des pièces radiophoniques du compositeur espagnol Alvaro Martinez Leon imaginées pour les musiciens-acteurs de Soundinitiative. Cinq tableaux à écouter comme des fictions beaucoup plus que comme une musique… Chaque jour, le compositeur raconte une histoire !

« Souvenirs, fictions » de Alvaro Martinez Leon (diffusion intégrale et portrait du compositeur)
Alvaro Martinez Leon & l’Ensemble Soundinitiative

« Souvenirs, fictions » de Alvaro Martinez Leon
6 pièces radiophoniques pour sept interprètes et bande.
Interprété par l’Ensemble Soundinitiative,
Direction Alvaro Martinez Leon
Création enregistrée le 16 décembre 2019 à la Seine Musicale de Boulogne Billancourt 

Diffusion intégrale et portrait du compositeur 

En écho au festival Manifeste 2021 (#manifeste21) et à la thématique Musiques-Fictions du weekend du 24 juin

Alvaro Martinez Leon est espagnol. Il vit en France depuis une quinzaine d’années. Il s’intéresse tout autant à la sociologie de la musique qu’aux relations entre musique et politique. Pour les musiciens-acteurs de l’Ensemble Soundinitiative il a imaginé cinq fictions qui ont toutes un lien avec des souvenirs personnels. C’est le travail de mémoire qui est en jeu dans ces Souvenirs-Fictions  :  Comment reconstruire un souvenir sonore ? Comment recréer le contexte perceptif dans lequel cet épisode a eu lieu ? Par quel moyen moi, compositeur, je peux mettre en avant ce qui relève du politique dans un fait sonore apparemment banal ? » 

Ces questions, Alvaro Martinez Leon se les est posées. Il a aussi beaucoup réfléchi à la façon de présenter son travail, et a mis en scène l’interview qui ponctue cette émission. Sous nos voix, le son de nos flux sanguins…

L’enregistrement des  Souvenirs-Fictions  a été joyeux. Le compositeur a eu la chance de collaborer avec des musiciens inventifs, habitués à la performance, car il faut dire que Alvaro Martinez Leon met les musiciens dans des situations peu habituelles comme jouer d’instruments nouveaux pour eux, devenir bruiteurs, ou chanter faux. Leurs actions sonores sont superposées à un paysage sonore ou à un montage de type fiction radiophonique.
Les musiciens témoignent ce soir !

Ces cinq fictions miniatures - nous dit le compositeur - " interrogent les notions d’erreur, de laideur, de banalité ; cinq événements sonores qui n’ont pas pour objectif de créer une expérience esthétique liée à la beauté. Surtout, ces souvenirs tentent de révéler la violence symbolique qui habite les codes culturels de nos sociétés ; codes qui souvent mènent à des productions formelles, normées ».

En allant chercher dans sa mémoire cinq souvenirs personnels, des tranches de vie en Espagne et en France, le compositeur en réalité fait bien plus que se souvenir : il pose sur chaque tranche de vie un regard de sociologue. 

1ère fiction " Un village dans les montagnes de Grenade 2011 " : il est question des hymnes comme expression d’une forme de nationalisme.
2ème fiction " Plages d’Andalousie. Années 1990-2010 " : sexualité et genre. La société du spectacle, à travers l’invasion du reggaeton
3ème fiction " Centre Hospitalier Universitaire d’Angers, février 2016 " : l’idée de mécanisation de la médecine et de biopolitique
4ème fiction " Eglise de Saint Georges sur Loire, décembre 2013 " : l’idée d’ethnocentrisme et d’altérité
5ème fiction " Paris, entre 2004 et 2010 " : l’idée d’élite culturelle et la notion de grandeur.

Cinq fictions ? Plutôt six, car cette émission-portait est aussi pensée comme une fiction, dans la mesure où l’entretien avec le compositeur est mis en scène…

Les  Souvenirs-Fictions  d’Alvaro Martinez Leon ont été imaginés pour créer des images synesthésiques. Le compositeur nous recommande donc de les écouter dans le noir.

Il existe deux versions de cette suite : une version stéréo diffusée sur France Musique cette semaine, et une version en 3D sur le site Hyperradio : Ecoutez (au casque, en binaural) la version de la pièce d'Alvaro Martinez Leon sur le site Hyperradio

Equipe de prise de son : Alice Legros, Jean-Louis Deloncle, Xavier Lévêque.
Coordination : Justine Mergnac

Actualités de Alvaro Martinez, avec le collectif d'artistes Trafic :

  • Prendre corps d'Elsa Biston (création en novembre à Vanves)
  • L'Aimée,  en ce moment à Athénor - Saint Nazaire
    projet de théâtre sonore autour d'héroïnes d'opéra maltraitées par les librettistes et les compositeurs - rapport entre musique et genre. Avec Élise Dabrowski et Christelle Séry 
  • L'orfeo pratique, projet de Alvaro Martinez et Elsa Biston en collaboration avec la réalisatrice Flavie Pinatel

Musiques en plus :

Darwin Innamorato, pour deux voix (2013)
Interprètes : Mélanie Panaget (mezzo) Lilian Duault (baryton)

Fuera de(l) Tiempo, pour clarinette basse, percussion et bande (2009)
Interprètes :Duometrie / Carlos Gálvez, clarinette - Enric Monfort, percussion

_Habanera del Hombre_, générique du film expérimental "Derechos del Hombre", pour guitare (2017)
Interprète : Alvaro Martínez León

La Rutina de lo Invisible, pour orchestre symphonique et son public (2016)
Interprètes : Orchestre de la jeunesse d'Espagne dirigé par Hermes Helfricht, et Alvaro Martinez Leon en performer.

Le voisin d'en face (2009), pour 6 voix
Interprètes : Daniel Figols, Antoine Jomin,  Zulma Ramírez, Andrés Rojas, Julia Sesé, Yoko Takeuchi

L'équipe de l'émission :