Dimanche 2 mai 2021
30 min

« Seliox » pour saxophone baryton et violoncelle de Juan Arroyo (diffusion intégrale et portrait)

Dans Création Mondiale cette semaine "Seliox", imaginée par le compositeur péruvien Juan Arroyo en 2017 pour le duo Denisov, Jeanne Maisonhaute et Carl-Emmanuel Fisbach, les deux commanditaires de l’œuvre.

« Seliox » pour saxophone baryton et violoncelle de Juan Arroyo (diffusion intégrale et portrait)
Juan Arroyo, Jeanne Maisonhaute et Carl-Emmanuel Fisbach, © Renzo Fuentes Haro

« Seliox » pour saxophone baryton et violoncelle de Juan Arroyo
Interprété par le duo Denisov:
Carl-Emmanuel Fisbach (saxophone) et Jeanne Maisonhaute (violoncelle)
Création enregistrée le 31 janvier 2018 à Radio France

Prise de son : Delphine Baudet, avec Régis Nicolas
Direction artistique : Paul Malinowski
Coordination : Cécile Juricic

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

Pour éclaire l'oeuvre, un mot du compositeur :

En relisant les "Métamorphoses d'Ovide", j'ai rêvé d'un instrument capable de se transformer lui même dans le temps, tel un visage sonore et chimérique. Syrinx ainsi nourri mon imaginaire et fait résonner dans ma mémoire l'écho de mon premier instrument : la flûte de Pan, connue en Amérique Latine sous le nom de zampoña o siku. Comment ne pas rester indifférent à cette sonorité qui a donnée voix à mes premières inventions d'enfance ? Ce rêve m'a guidé vers l'écriture d'un duo pour saxophone et violoncelle qui ne cesse de se transformer, à l'image de Syrinx, transformé en roseau pour échapper au dieu Pan, pour conserver sa liberté. Chaque interlude de "Seliox "est une oscillation entre l'être et le devenir.
Juan Arroyo

Seliox...

Notre feuilleton de la semaine nous a fait entrer page après page dans la musique du jeune compositeur Juan Arroyo. Il a grandi à Lima, au Pérou, et a quitté son pays pour la France au début des années 2000. Sa double culture a développé en lui l’envie d’écrire une musique qui cultive le tissage et l’hybridation. Seliox pour saxophone et violoncelle n’échappe pas à cette caractéristique.

Quand il a commencé à coucher sur la papier les premières notes de Seliox, la suite de miniatures qui est jouée ce soir dans sa totalité par le duo Denisov, il se trouvait à Rome, pensionnaire de la Villa Médicis. La musique de Debussy et particulièrement Syrinx, lui est revenue en mémoire, et les sonorités de la flûte (la flûte de pan en l’occurrence) imprègnent les Interludes de Seliox de bout en bout.

une oeuvre commandée par le duo Carl-Emmanuel Fisbach/Jeanne Maisonhaute

Carl - Emmanuel Fisbach joue du saxophone baryton, mais le jeu dans le bocal de l’instrument (sans le bec) permet une série de modes de jeux soufflés et sifflés qui se rapprochent tantôt de la flûte de pan, tantôt du didgeridoo… La violoncelliste Jeanne Maisonhaute change plusieurs fois d’instrument au cours des miniatures, réservant son violoncelle dit hybride pour le jeu de tambour sur la touche. Ce sont ces deux interprètes qui ont eu l’idée de commander à Juan Arroyo une pièce nouvelle pour le duo. 

Cette nouvelle collaboration s’inscrit dans une amitié au long cours avec Juan Arroyo dont ils ont joué déjà plusieurs pages.

Carl-Emmanuel Fisbach a découvert les richesses du Pérou grâce au compositeur et il s’y rend régulièrement. Le violoncelle de Jeanne Maisonhaute a déjà résonné plusieurs fois dans la musique de Juan Arroyo et va continuer à le faire, surtout son tanacello, le violoncelle hybride qu’elle utilise dans le répertoire contemporain.

Depuis 2018…

Les instruments hybrides ont continué à occuper Juan Arroyo à travers plusieurs pièces : une page pour le violoniste Antoine Maisonhaute, une autre pour le quatuor Tana, une troisième pour le tanacello et l’ensemble Regards dont il est l’un des directeurs artistiques.

Par ailleurs, ces trois dernières années ont été l’occasion pour le compositeur d’impulser plusieurs projets de création au Pérou. Ses collaborations avec l’Orchestre National du Pérou sont de plus en plus fréquentes. Il a d’ailleurs obtenu une résidence au sein de cet orchestre.

En projet 

La création de la version orchestrale de ses Saturnian Songs pour violoncelle hybride et orchestre, avec l’Orchestre National du Pérou et Jeanne Maisonhaute en décembre 2021

Musiques en plus, toutes de Juan Arroyo : CD de la Casa Velasquez

  • Smaqra / Masques-Tambours Pour quatuor hybride
    Par le quatuor Tana - Enregistrement live Strasbourg janvier 2015
  • Saynatasqa / pour tanacello
    par Jeanne Maisonhaute
    Enregistrement live Radio France – Emission Tapage Nocturne, décembre 2016
  • Susurro /pour voix de femme et électronique
    par Livia Rado, voix
    Enregistrement live à Rieti en Italie en juillet 2013
  • Saturnian Songs / pour tanacello et ensemble
    Par Jeanne Maisonhaute et l’Ensemble Sonido Extremo
    Enregistrement live à Madrid, mai 2017

Concerts live :

And the Darkness dances / pour violon et violoncelle - Mouvement #2
Ensemble Regards : Pauline Klaus (violon) & Marie Ythier (violoncelle) - Sylvain Cadars (ingénieur son)

Dall'Infinito / pour orchestre - Mouvement #3
Orchestre National du Pérou , direction Fernando Valcárcel au Grand Théâtre National du Pérou.

L'équipe de l'émission :