Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 13 janvier 2018
30 min

" Ragtime pour trois instruments et électronique " de Fernando Garnero (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur

Le compositeur de la semaine dans Création mondiale est l'Argentin Fernando Garnero. Pour les musiciens de l'Ensemble l'Imaginaire basé à Strasbourg il a imaginé une suite de miniatures autour de l'idée du Ragtime.

" Ragtime pour trois instruments et électronique " de Fernando Garnero (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur
Enregistrement de « Ragtimes » de Fernando Garnero à Radio France pour l'émission Alla Breve avec l'ensemble L'Imaginaire., © Philippe Koerper
  • « Ragtime pour trois instruments et électronique » de Fernando Garnero

    Interprété par l’Ensemble l’Imaginaire

    Et avec : Fernando Garnero, électroniques / Keiko Murakami, flûte / Philippe Koerper, saxophone et Maxime Springer, piano

    Rediffusion de la création enregistrée le 26 juin 2015 à Radio France

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

"Ragtime" est la troisième pièce du cycle "Avoidances", une série d'oeuvres qui tente de construire des grammaires imaginées à partir de la confrontation entre des objets esthétiques référencés et les symptômes récurrents de mon écriture"
Fernando Garnero

Le parcours en étoile de Fernando Garnero a fait se croiser l'étude du piano, de la basse continue, de la composition, de l'électronique après des débuts comme guitariste dans le rock.

C'est à Strasbourg que Fernando Garnero a rencontré les musiciens de l'ensemble l'Imaginaire fondé par le compositeur Eric Maestri. Pour cet ensemble regroupant musiciens et compositeurs, Fernando a imaginé d'abord une pièce intitulée Ballade, en référence à une ballade de Gershwin.

Il a souhaité poursuivre ce jeu de référence lointaine à une musique du passé, en imaginant pour le même ensemble cette fois un Ragtime pour trois instruments et électronique.

Ce Ragtime est un nouveau jeu sur "la musique dans la musique", et un nouveau jeu sur mémoire et distance, citation et destruction de la citation. Le point de départ de cette composition pleine de vie et de moments de rupture est un ragtime de Scott Joplin, environné par des extraits de textes en anglais sur les origines et les caractéristiques du ragtime ("objets" trouvés sur internet).

Dans Ragtime, l'électronique réalisé a posteriori par le compositeur vient dialoguer avec les instruments et les voix de l'Ensemble l'Imaginaire : la flûtiste Keiko Murakami, le saxophniste Philippe Körper et le pianiste Maxime Springer.

Ce portrait va nous permettre d'entrer dans l'atelier de ce compositeur installé à Paris et membre de l'ensemble Vortex, basé à Genève.

Aujourd'hui, plus de deux ans plus tard, Fernando Garnero considère sa pièce Ragtime comme un tournant dans son recours aux objets hybrides, complexes, faits d'éléments très disparates. Il rejoint la pensée de Fredric Jameson exprimée dans son ouvrage sur le postmodernisme; le fait de recréer un objet coupé de son contexte d'origine. C'est ce qui est à l'œuvre dans son Ragtime où il ajoute à cette recréation des paramètres de plus en plus loufoques.

Avoidances est encore en cours. Le cycle a été suspendu pour faire la place à deux pièces pour l'ensemble Vortex, inspirées par une réécriture des Contes de Grimm signée Emmanuel Adely : Fabula et Fabulae.
D'autres pièces sont nées dans l'intervalle : Junkspace, pour ensemble, instruments hybrides et inducteurs, sortes de petits capteurs fixés sur les instruments pour en transformer, en augmenter les sonorités. Dans cette pièce, l'ensemble Proton unit ses forces à celles de Vortex.

Autre composition qui sollicite les objets hybrides : Neon Pig, créée en Australie en sept 2017 dans la version de l'ensemble Argonaut dirigé par Elena Schwartz, dans le cadre du festival BIFEM
Fernando Garnero écrit aujourd'hui une thèse sur les Inducteurs et les instruments augmentés. Cette hybridation du son occupe de plus en plus son attention, y compris dans la composition. Une pièce pour contrebasse augmentée est en cours d'élaboration pour la prochaine Biennale de Venise (interprète, Charlotte Testu)

Musiques en plus (Toutes de Fernando Garnero) :
Interlude pour guitare / Fernando Garnero et Mauricio Carrasco
Continuity Girl pour hautbois / Béatrice Zawodnik, hautbois
Ballad / Avoidances, pour flûte en sol, sax alto, piano, percussion et électronique / Ensemble L’Imaginaire
Ojo de Buey pour 14 instruments / Ensemble Phoenix, Ensemble Vortex / Direction Jurg Henneberger

Fabula pour clarinette basse, contrebasse et électronique / Ensemble Vortex, concert de fin de saison 2015
Junkspace pour ensemble, instruments hybrides, inducteurs / Ensembles Proton et Vortex, Usine Kugler à Genève
Neonpig pour ensemble, instruments hybrides, inducteurs et électronique / Ensemble Argonaut direction Elena Schwartz - Festival BIFEM, septembre 2017

L'équipe de l'émission :