Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 7 octobre 2017
30 min

« Pentephonos » de François Rossé (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve / Création mondiale est François Rossé, qui a imaginé pour trois musiciens de l'Ensemble Laborintus avec lequel il a un compagnonnage au long cours la pièce "Pentephonos", qui met en évidence son approche gourmande et physique des sons.

« Pentephonos » de François Rossé (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur)
Laborintus par Charles Jousselin et François Rossé

Diffusion intégrale et portrait du compositeur :

Né en Alsace, le compositeur François Rossé est homme de métissage. Ce musicien aux versants multiples, pianiste, compositeur, improvisateur et pédagogue à parts égales, est venu à la composition dans les années 1970. Son chemin a croisé alors la route de quelques mentors - parmi eux Olivier Messiaen et Betsy Jolas.

Puis sont venus les compagnonnages, avec d'abord le saxophoniste Jean-marie Londeix, très engagé dans l'interprétation de la musique de son temps, puis avec le pianiste-batteur-agitateur Bernard Lubat, aux engagements tant artistique que politique et social.

Le compagnonnage est une donnée importante dans le parcours de François Rossé. Celui qu'il a tissé sur la durée avec les musiciens de l'Ensemble Laborintus fondé par Sylvain Kassap et aujourd'hui dissout, a permis à quelques pages nouvelles de naître. Il a permis aussi à un disque de voir le jour aux éditions La Nuit Transfigurée : l'album "Ouroboros ".

C'est pour trois musiciens de l'Ensemble Laborintus, le flûtiste Frank Masquelier, la violoncelliste Anaïs Moreau et le percussionniste César Carcopino que François Rossé a imaginé dernièrement sa suite Pentephonos ; cinq instantanés sonores qui, lorsqu'ils sont joués d'un seul souffle, forment une sorte de sonate, ou sonate virtuelle...

Sur la partition de Pentephonos, François Rossé a donné plusieurs indications de jeu. Parmi elles, l'adjectif "tribal" qui nous rappelle l'importante du geste, de l'engagement physique dans la musique de ce compositeur-interprète.

François Rossé aime les défis de toute sorte. Il lui est arrivé de composer une pièce pour 4OO musiciens sur l'Ile de La Réunion, en s'adaptant aux forces en présence, à la diversité des cultures des musiciens. Sa nature d'improvisateur lui permet d'imaginer tous les intermédiaires possibles entre improvisation et composition.

Quand François Rossé n'improvise pas avec Michel Etxekopar ou avec les musiciens de l'EIC, comme dans la pièce Elliptiques qui referme cette émission, il explore des formes nouvelles au-delà de nos frontières.
Il rentre justement d'une résidence en Arménie avec l'ensemble C-Barré. Ensemble, ils ont mis au point une pièce nouvelle, Ararat pour voix de soprano, récitant, et un instrumentarium coloré comprenant Doudouk, mais aussi Cithare à tiers de ton, bouzouki, cymbalum, accordéon et percussions. Ararat sera créée au festival de Nicosis à Chypre le 11 octobre 2017, et peut-être un jour en France. Nous l'espérons en tout cas !

L'équipe de l'émission :