Dimanche 6 octobre 2019
30 min

" Omega Suite " pour voix de femme et ensemble instrumental de Félix Ibarrondo (Diff intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Création mondiale est Félix Ibarrondo, né au pays basque en 1943. Pour les musiciens de l'Ensemble C-Barré et la chanteuse Marie-Georges Monet il a composé en 2016 un cycle de mélodies intitulé "Omega Suite".

" Omega Suite " pour voix de femme et ensemble instrumental de Félix Ibarrondo (Diff intégrale et portrait)
Ensemble C Barré et Félix Ibarrondo , © Pierre Gondard, Catherine Peillon

" Omega Suite » pour voix de femme et ensemble instrumental de Félix Ibarrondo
Sur des poèmes de Federico Garcia Lorca et Bitoriano Gandiaga
Interprété par l’Ensemble C Barré et Marie-Georges Monet, chant  
Direction Sébastien Boin
Rediffusion de la Création enregistrée le 15 janvier 2016

Emission en partenariat avec la SACEM

logo SACEM
logo SACEM

Diffusion intégrale et portrait du compositeur :

Le piano et la voix sont les prolongements naturels de Félix Ibarrondo. Ce sont les instruments pour qui il aime écrire en premier. C’est par eux qu’il est venu à la musique dans son village natal Onate, au Pays basque espagnol.
La musique, la poésie, la philosophie et la théologie ont éclairé toute sa vie et continuent à le faire, et puis il y a eu les compagnonnages,  dont celui qu’il évoquera aujourd’hui avec le compositeur Maurice Ohana, authentique frère en musique

Félix Ibarrondo  parle volontiers d’intuition quand il  compose, et entendre un compositeur au long cours comme lui accorder autant d’importance au phénomène d’intuition est touchant.
Au cours de ce portrait, Félix Ibarrondo parle d’ailleurs peu de musique de l’intérieur ; il évoque plutôt les poètes qui lui ont inspiré son Omega Suite  pour voix et cinq instruments. Ces mélodies ont été pensées autour de l’univers poétique de deux poètes de cœur : le premier est espagnol, c’est Lorca, le deuxième est basque, c’est Bitoriano Gandiaga. Sa poésie alterne avec celle de Lorca.
Ces deux voix poétiques sont les deux chemins qui irriguent la suite.
Marie-Georges Monet  prête sa voix chaude aux poèmes croisés de Lorca et Gandiaga, et passe de l'espagnol au basque.
C’est Sébastien Boin, le directeur musical de l’Ensemble C Barré, qui a eu l’idée de ce cycle de mélodies, imaginées à l’occasion de 80ème anniversaire de la mort de Lorca.
D’ailleurs c’est le dernier poème de la suite, Omega, qui a donné son titre à la partition. Omega  est l’un des derniers poèmes écrits par Lorca, juste avant son assassinat. Un poème prémonitoire puisqu’il évoque, ou semble évoquer tant il est mystérieux, une mise à mort...

Cette suite Omega a été diffusée une première fois en 2016. Depuis, Félix Ibarrondo a continué à explorer. 

Un coffret intitulé Portrait"Barne hegoak" (Les Ailes de l'âme) rend compte de la richesse de champ de son univers sonore (label Orpheus, 2018). 

Félix Ibarrondo a reçu la Médaille d'or du mérite des Beaux-Arts du ministère espagnol.

Actualités :

- Publication double CD monographique "Barne hegoak" (= ailes de l'âme).
- Le 30 octobre à la Philharmonique de Berlin, Félix Ibarrondo recevra un Prix pour l'ensemble de sa carrière musicale
- Bientôt un CD contenant deux œuvres orchestrales enregistrées à Madrid avec l'Orchestre et le Choeur de la Télévision Espagnole, dirigé par Arturo Tamayo

Les cinq poèmes diffusés toutes la semaine :

1/ Noche | Suite para piano y voz emocionada | Federico García Lorca

2/ Ellori (n°105)  | Bitoriano Gandiaga

3/ ¡ Ay !  | Federico García Lorca

4/ Ellori  (n°129 et 130) | Bitoriano Gandiaga

5/ Omega | Poemas para los muertos  | Federico García Lorca

Retrouvez ces poèmes sur le site deC Barré

Musiques additionnelles :

De Félix Ibarrondo :

° Urrundik pour voix et guitare
Kaoli Isshiki, voix & Pablo Marquez, guitare
Label Empreinte Digitale

° Iris pour piano
par Gerardo Lopez Laguna
Label BBK (Bilbao Bizkaia Kutxa)

et Quatre pièces extraites du double CD monographique "Barne hegoak" / label Orpheus (2018)

Arinka pour accordéon, par Jose Antonio Hontoria

Inukchuk pour piano, par Alfonso Gomez

Ezineruntz pour deux musiciens, par Aitor Amilibia, flûte et percussion et Jose Antonio Hontoria, accordéon

Aikatz pour ensemble de saxophones, par l'ensemble Mallorca, direction David Fiuza

De Maurice Ohana :
Conga pour clavecin
par Elisabeth Chojnacka
Label Erato

Ailleurs sur le web 

L'équipe de l'émission :