Dimanche 15 novembre 2020
30 min

" Nouvelles du Monde Après " de Michèle Reverdy (intégrale et portrait de la compositrice)

Une archive dans Création Mondiale cette semaine ! Michèle Reverdy a imaginé en 1998 pour nos programmes des mélodies à deux voix sur un poème de Christian Doumet, ses Nouvelles du Monde après : cinq strophes qui nous projettent dans un Moyen Orient dévasté, traversé par la guerre et l'exil.

" Nouvelles du Monde Après " de Michèle Reverdy (intégrale et portrait de la compositrice)
Michèle Reverdy , © presencesfeminines.com

« Nouvelles du Monde d’après » de Michèle Reverdy
Sur un texte de Christian Doumet pour deux voix et cinq instruments  
Maryseult Wieszoreck & Jacques Bona, voix  
Ensemble Instrumental du CNSMdP dirigé par Pascal Rophé Rediffusion d'une commande créée en 1999

L'oeuvre abondante de Michèle Reverdy fait une part belle à la voix : plusieurs opéras, quelques mélodrames et des mélodies, parmi lesquelles les cinq Nouvelles du Monde après, imaginées il y a plus que de quinze ans par Michèle Reverdy avec la complicité du poète Christian Doumet. Le poète a situé les cinq strophes de ses Nouvelles quelque part au Moyen Orient, en s'inspirant d'un récit de voyage effectué par Michèle Reverdy en Irak en 1997.

Les Nouvelles du Monde se déroulent sur fond de guerre et d'exil. Au milieu de ces images de destruction, une femme et un homme essaient malgré tout leur amour. Le poème de Christian Doumet, écrit sur mesure pour le puzzle Création Mondiale, laisse apparaître d'une mélodie à l'autre des retours de thèmes, parmi lesquels cette histoire d'amour. La trajectoire amoureuse du poème de Christian Doumet est incarnée par deux voix : celle de Maryseult Wieszoreket celle de Jacques Bona.
Un quintette instrumental réuni pour l'occasion et dirigé par Pascal Rophé leur sert d'écrin. Les couleurs des Nouvelles du Monde après sont celles de la flûte, de la clarinette, du piano, du violoncelle et de la percussion.

Dix sept ans après l'écriture de ces Nouvelles du Monde après, nous entrerons dans l'atelier de composition de Michèle Reverdy. Entre les partitions des oeuvres en cours se glisse un guide de voyage, celui qu'elle avait sur elle, lors de son voyage en Irak en 1997...

Dans la deuxième partie de l’émission, Michèle Reverdy nous rend visite, et nous parle des oeuvres qui l’ont tenue en haleine depuis 2015, des Fictions d’après Les Ruines Circulaires de Borgès, Soixante et Quelques Mains, un cycle vocal sur des textes de Christian Doumet (encore lui…), une musique pour un spectacle d’ombres Ombres du Minotaure, une collaboration avec les Pincées Musicales...

Programmation additionnelle :

Michèle Reverdy
Sept enluminures
Ensemble accroche Note
REF CD SALABERT

Michèle Reverdy
Quatre eaux-fortes
Quatuor Varèse
Pas de références commerciales

Michèle Reverdy
Which freamed it
Ensemble Berlin Percussion Piano
Pas de références commerciales

Michèle Reverdy
Quatorze poignées d'argile
Isabelle Moretti
Pas de références commerciales

Michèle Reverdy
Femme revêtue de soleil
Petit motet pour le Livre Notre-Dame de Paris
Maîtrise de Radio-France, Maîtrise de Notre-Dame, quatuor Parisii, Iris Torossian
Direction Emilie Fleury
Pas de références commerciales

Michèle Reverdy
Concerto pour orchestre
Ensemble Parallele San Francisco
Direction Nicole Paiement
Pas de références commerciales

Michèle Reverdy
Ficciones – Las Ruinas circulares - Mélodrame sur un texte de Jorge Luis Borges
Par l’Ensemble Almaviva, récitant Julien Clément - Reprise le 13 Janvier 2017 au Théâtre Dunois (Paris 14ème)
Création le 16 Décembre 2016 au TAC de Bois-Colombes (92270) France

Michèle Reverdy
Soixante et quelques mains pour la Nativité mélodie pour voix de baryton et ensemble instrumental
Texte original de Christian Doumet
Oeuvre composée à la demande de Dietrich Henschel pour un concert de Noël
Par Dietrich Henschel et l'Ensemble Unitedberlin
Création le 7 Décembre 2019, Konzerthaus, Berlin (Allemagne)

Les invités :
L'équipe de l'émission :