Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 15 décembre 2018
29 min

" Métamorphoses sur un thème de Wolfgang Rihm ", de Robert Piéchaud (Diffusion intégrale)

Il s'appelle Robert Piéchaud. Il est pianiste-compositeur. Pour nos Créations mondiales et pour les cordes de l'ensemble l'Itinéraire, il a imaginé cinq Métamorphoses sur un thème de Wolfgang Rihm.

" Métamorphoses sur un thème de Wolfgang Rihm ", de Robert Piéchaud (Diffusion intégrale)
Logo L'Itinéraire et Robert Piéchaud@poeticprocessing2018

«Métamorphoses sur un thème de Wolfgang Rihm», pour Septuor à cordes, de Robert Piéchaud
Interprété par l’Ensemble l’Itinéraire, direction Antonin Rey
Création enregistrée à Radio France le 23 novembre 2018

Il est pianiste, arrangeur et compositeur.
Ce soir dans Création mondiale Robert Piéchaud se raconte !
Au coeur de cette émission, la musique qu’il a imaginée pour le septuor à cordes de l’Ensemble l’Itinéraire.
C’est une musique lyrique, expressive.
Robert Piéchaud est un romantique assumé !

Ce septuor, Robert Piéchaud l’a baptisé Métamorphoses, sans réaliser complètement qu’il s’inscrivait ce faisant dans l’héritage de Richard Strauss qui lui aussi autrefois a imaginé une page pour septuor également baptisée Métamorphoses

S’il est un compositeur à qui Robert Piéchaud est relié dans cette nouvelle composition de façon conscient c’est à Wolfgang Rihm à qui il a emprunté un thème : la mélodie du fragment 14 de ses Hölderlin-Fragmente.
Cette partition de Rihm,Robert Piéchaud l’a découverte dans les archives du compositeur Frédérick Martin à qui il était très lié et qui a disparu il y a deux ans.
Ces Métamorphoses portent quelques dédicaces : à Lucia Peralta, l’altiste de l’Itinéraire, à la chanteuse Jill McCoy, et aux compositeurs Wolfgang Rihm et Frédérick Martin.

Robert Piéchaud a eu les honneurs du festival d’Automne en 2016, mais sa musique a peu été programmée et diffusée depuis. Cette création est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce musicien un peu à part, formé en France et aux Etats-Unis pour le piano et l’orchestration, mais autodidacte en composition.

A une époque pas si ancienne, Robert Piéchaud apparaissait comme pianiste dans les salles de concert, en récital. Son répertoire le menait de Bach à Ligeti, et incluait souvent ses propres compositions. Aujourd’hui, ses apparitions se font fort rares, sauf devant les écrans de cinéma – au Louvre notamment – où il aime improviser. Le cinéma de Buster Keaton l’inspire particulièrement.

Ces Métamorphoses de Robert Piéchaud ont été la dernière musique enregistrée au studio 106 de Radio France.
Ce beau studio, qui a accueilli pendant des années improvisateurs et interprètes de musiques inventives a fermé fin novembre pour trois longues années de travaux.  Il va nous manquer… mais il nous reviendra sans doute encore plus beau !

A vos casques !
Cet enregistrement est aussi disponible sur le site d’Hyperradioen version spatialisée, ou « sons immersifs ».

Musiques en plus  :

Wolfgang Rihm
Hölderlin Fragm.14
Chanté par Jill McCoy 

Extraits d'œuvres(de Robert Piéchaud) :
Wittgenstein-Lieder
Par l'ensemble l'Instant donné avec Jill Alessandra McCoy, voix.

The River : All Things Are Current Found
Par l'ensemble l'Instant donné  et Jill Alessandra McCoy, voix

Shiloh
Par le Trio Trans-Atlantismes

Les invités :
L'équipe de l'émission :